Alimentation: pourquoi avoir une vision d’ensemble?

Lorsqu’on cherche à mieux s’alimenter, on a tendance à se poser beaucoup de questions. Ce fut mon cas les premiers temps et cela m’empêchait d’atteindre pleinement mes objectifs.

Pourtant, il existe une solution simple à mettre en place pour vous faciliter la vie: celle d’avoir une vision d’ensemble de votre alimentation. Je vous explique aujourd’hui pourquoi…

 

Parce qu’on ne s’attarde plus sur des détails !

L’alimentation est un domaine vaste et complexe. De ce fait, il est très facile de tomber dans le piège de s’attarder sur des détails.

A mes débuts en nutrition santé, je me questionnais énormément pour à peu près tout et n’importe quoi. Dois-je contrôler ma quantité de légumes? Combien mettre de cuillères d’huile d’olive dans ma vinaigrette? Si je ne mange pas de féculents à un repas, vais-je manquer d’énergie? Vaut-il mieux prendre deux ou trois œufs pour mon petit déjeuner salé? Un avocat entier, n’est-ce pas trop? Etc etc.

Hélas, ces questionnements vous font perdre du vue la clé d’une bonne nutrition: l’adoption d’habitudes alimentaires saines au quotidien ! Le reste, s’il a son importance, ne représente en comparaison que des détails qui ne doivent pas vous prendre la tête au quotidien.

Je vous conseille donc d’arrêter de chercher la petite bête. La seule chose à viser impérativement lorsqu’on désire mieux s’alimenter, c’est de privilégier le naturel et d’éviter au maximum tous les produits industriels et transformés. C’est ainsi que vous atteindrez plus facilement vos objectifs en ayant plaisir à le faire.

 

Parce que l’aliment n’est pas qu’un ensemble de nutriments !

Un problème classique en nutrition santé, c’est que l’on considère chaque aliment uniquement pour ses apports en nutriments. Ce n’est pas mon approche. On sait à présent que l’assimilation d’un aliment dépend de beaucoup de facteurs: avec quoi il est consommé tout d’abord mais aussi notre digestion, notre état de forme, nos émotions, le moment où on le consomme etc.

Par exemple, vous assimilerez mal un repas consommé 30 minutes avant de vous coucher car il ne sera pas bien digéré en étant aussi proche du sommeil. De la même manière, un repas consommé à la va-vite et dans le stress ne sera pas bien digéré. Par contre, un repas consommé dans le calme et trois heures avant de se coucher sera bien mieux absorbé par votre organisme. Ainsi, il est trop simple de voir les valeurs nutritionnelles des aliments comme des valeurs fixes.

Au final, ce qui compte reste votre faculté à assimilez ce que vous consommez. Pour cela, la meilleure approche reste de prendre de bonnes habitudes alimentaires au quotidien: ne pas faire de repas trop lourds à digérer, manger à heure fixe, ne pas grignoter, prendre le temps de manger et de mâcher, éviter de faire travailler son système digestif à l’approche de la nuit de sommeil…

Si vous ne respectez pas ces principes, vous aurez beau consommer les aliments aux plus grandes valeurs nutritives, vous ne pourrez pas les assimiler correctement.

 

Parce qu’on ne recherche plus la nutrition idéale !

En nutrition santé, il existe de nombreux courants alimentaires. Sur internet, de nombreux débats ont d’ailleurs lieu pour savoir quelle est la meilleure. Les recommandations officielles font face à de puissants conflits d’intérêt qui ne nous permettent pas de leur faire pleinement confiance. Pendant une période, j’étais perdu au milieu de tous les arguments déployés par les partisans de telle ou telle approche. Avec le recul, j’ai compris qu’il y avait autant de nutritions parfaites qu’il y a d’individus !

Il faut bien comprendre que nous avons chacun un métabolisme différent. Nous ne réagissons pas de la même manière à certaines familles d’aliments et certains macronutriments. Certains assimilent mieux les produits animaux, d’autres les végétaux. Certains digèrent mieux les lipides que les glucides et inversement. Votre microbiote est unique et évolue en permanence.

De ce fait, si vous vous mettez en quête de vouloir suivre l’alimentation qui se voudrait parfaite pour la santé ou la perte de poids, vous risquez de vous enfermer dans un dogme ! Votre alimentation sera trop rigide et vous n’aurez pas une vision d’ensemble de votre nutrition. Ainsi, vous ne saurez pas quels sont les aliments auxquels vous réagissez le mieux et le moins bien. Votre corps ne fonctionnera donc pas à son plein potentiel et vous ne parviendrez pas à atteindre vos objectifs.

Mon conseil, c’est de ne pas être fermé dans son alimentation. Expérimentez afin de comprendre votre organisme dans son ensemble et trouver ce qui vous correspond vraiment.

 

Parce qu’on ne se prend plus la tête à tout compter !

Je vois beaucoup de personnes prenant soin d’eux qui comptent tout ce qu’ils mangent. C’est une approche intéressante les premiers temps car elle permet d’avoir des repères. Ceci étant dit, elle montre vite ses limites et s’enfermer là-dedans, c’est s’empêcher de faire évoluer sa nutrition.

Pour moi, compter ses calories ne permet pas de réellement écouter son corps et son propre ressenti. En ayant une vision d’ensemble, vous apprendrez progressivement à suivre vos propres sensations: la satiété, la faim réelle ou émotionnelle, le plaisir de nourrir votre organisme, ce qui fait du bien à votre corps ou non…

De e fait, vous saurez quels aliments vous conviennent et comme les associer pour atteindre vos objectifs. C’est une approche bien plus épanouissante que de devoir comptabiliser tout ce que l’on mange.

De plus, en comptant vos calories, vous risquez encore une fois de vous attarder sur des détails. Est-ce que je dois consommer 50 grammes de glucides de moins pour perdre du poids? 30g grammes de protéines en plus? En apprenant à connaitre vos propres besoins à travers de bonnes habitudes alimentaires, vous pourrez ajuster votre alimentation sans compter. Ainsi, vous maitrisez votre corps non pas grâce à des calculs mais simplement en connaissant votre organisme dans son ensemble.

 

Parce qu’on recherche l’équilibre et non la perfection !

Au final, avoir une vision d’ensemble de sa nutrition est donc très intéressant à bien des égards. Elle empêche de se prendre la tête avec ce que l’on mange au quotidien. Quand on désire atteindre un objectif physique, on a tendance à vouloir optimiser son alimentation. Même s’il y a des principes à suivre pour perdre du poids et améliorer sa santé, vous ne devez pas tomber dans le travers de vous tourmenter sur des détails car vous risquez de vous y perdre et d’abandonner.

Au contraire, en gardant une approche globale de votre nutrition, vous ne sortirez jamais de votre objectif: celui de prendre de meilleures habitudes alimentaires qui vous permettront d’atteindre et de conserver ces objectifs durant toute votre vie !

Lorsque j’ai commencé à mieux m’alimenter, je cherchais la perfection. Ayant un tempérament à facilement me prendre la tête, cela m’empoisonnait l’existence. Au contraire, depuis que je me mets en quête de suivre des principes alimentaires sains sans rechercher la perfection absolue dans ma nutrition, je me sens beaucoup mieux. Cela me permet de progresser dans l’alimentation qui me correspond et mon bien-être.

De plus, cela m’empêche de me fixer une alimentation irréaliste. Votre nutrition, si vous voulez la tenir durablement, doit s’adapter à votre mode de vie et à vos goûts. L’alimentation est affaire d’équilibre: il s’agit de manger le plus sain possible en fonction de nos possibilités. Tout le monde en est capable malgré les tentations qui nous entourent. Une vision d’ensemble vous permettra de faire des choix cohérents et positifs pour vous qui seront durables. N’est-ce que ce que nous recherchons tous?

 

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.