Les 5 règles de base d’un bon rééquilibrage alimentaire !

Contrairement au régime, le rééquilibrage alimentaire permet d’adopter une nutrition saine et d’avoir des résultats durables. Malgré mon passif d’obèse de plus de 130 kilos, je conserve mon poids de forme sans soucis grâce à une réforme réaliste et plaisante de ma nutrition.

Aujourd’hui, je vous partage 5 règles simples à appliquer pour réussir son rééquilibrage alimentaire sans calcul ni prise de tête.

 

Je fais des produits bruts la base de mon alimentation !

La première règle, c’est d’améliorer vos achats alimentaires. Si vous cherchez à vous nourrir sainement, il est alors nécessaire que la majorité de votre nutrition se compose de produits frais et bruts.

Concrètement, cela signifie préférer acheter des légumes, des fruits ou de la viande fraiche que vous préparez vous-même plutôt que dans du tout prêt. Inutile de vous compliquer la vie à faire des recettes qui prennent un temps fou, à part quand vous désirez préparer des plats plus élaborés. Il est facile et rapide de couper quelques légumes, de prendre une viande fraiche et de les faire cuire à la poêle en y ajoutant des épices et un filet d’huile d’olive après cuisson.

Ainsi, vous apportez à votre organisme une grande quantité de nutriments bio-disponibles. C’est le meilleur moyen sur le long terme d’avoir une belle composition corporelle et une santé de fer. De plus, vous pourrez même réaliser des économies en vous procurant vos fruits et légumes auprès de petits producteurs proches de chez vous.

 

J’évite au maximum les produits transformés !

La deuxième règle, c’est d’éviter au maximum d’acheter des produits industriels et transformés. Une étude récente a montré que les français se nourrissent de plus en plus via des produits transformés. C’est hélas ce qui explique en grande partie l’augmentation du nombre de personnes en surpoids dans notre pays.

De ce fait, si vous réduisez votre consommation de produits transformés en les remplaçant par des aliments entiers et naturels, vous retrouverez une énergie débordante et parviendrez bien plus aisément à maitriser votre ligne.

Ce qui est le plus problématique pour suivre cette règle, c’est de parvenir à changer ses habitudes. Il est toujours plus facile et souvent ancré dans notre quotidien de céder pour du tout préparé. Vous devez alors garder en tête que cette facilité apparente vous complique davantage la vie par ailleurs. En effet, ce gain de temps est largement perdu par vos quelques kilos en trop qui vous empoisonnement l’existence ou encore ce manque de forme qui vous épuise au quotidien.

 

J’ai toujours plus de végétaux que le reste !

La troisième règle, c’est d’améliorer la composition de ses repas: il vous faut toujours avoir plus de végétaux que le reste dans votre assiette.

Concrètement, cela veut dire que vous devez toujours avoir davantage de légumes que de riz, de pomme de terre ou de viande lors d’une repas. Comme je le dis dans mon article sur la composition d’une assiette saine (à voir en cliquant ici), les légumes doivent représenter au moins la moitié de votre assiette.

Le problème dans notre société, c’est qu’on a tendance à composer son assiette avec des féculents (riz, pâtes…), des produits animaux (viande, poisson, œufs, produit laitier…) et les légumes représentent ensuite un simple ajout finalement anecdotique histoire de se donner bonne conscience.

Ainsi, cherchez au contraire à faire des légumes la base de votre assiette en accordant une place moins volumineuse au reste.

 

Je ne fais pas de gros repas !

La quatrième règle, c’est d’éviter de faire des repas trop lourds. Bien évidemment, je parle là des repas au quotidien et non les repas exceptionnels comme ceux des fêtes qui approchent où il est normal de se lâcher davantage.

Si vous infligez régulièrement à votre système digestif des repas copieux, vous risquez de nombreux problèmes. D’une part, vous allez avoir du mal à digérer donc des maux de ventre et des ballonnements très désagréables. De plus, votre organisme fonctionnera moins bien et vous risquez de rencontrer plus aisément des soucis de santé. Enfin, vous allez tout simplement prendre du gras.

De ce fait, il est plus judicieux de faire en sorte de répartir ses repas. Par exemple, en ayant trois repas principaux (petit déjeuner, déjeuner et diner) et d’éventuels collations si vous le désirez. Concrètement, vous pourriez alléger vos repas en vous évitant le fruit en dessert que vous reporterez à la collation et qui sera mieux digéré ainsi.

 

Je ne mange pas moins mais mieux !

La cinquième et dernière règle, c’est de ne jamais tomber dans le piège de manger moins ! Encore une fois, un rééquilibrage alimentaire n’est pas un régime.

Ainsi, même si vous désirez perdre du poids, il est inutile de chercher à manger moins mais plutôt à manger plus sainement. Le nombre de calories ne fait pas tout et en vous nourrissant essentiellement d’aliments riches en nutriments, vous entrainerez un cercle vertueux. Vous vous sentirez mieux, aurez plus d’énergie, moins de fringale et votre organisme sera en meilleure santé et plus à même de faire fondre vos graisses.

En fait, c’est là la grande force du rééquilibrage alimentaire. Vous n’infligez plus de contrainte à votre corps comme avec un régime ou une alimentation industrielle mais vous le nourrissez, vous le régénérez jour après jour.

C’est en tout cas ce que j’ai vécu lorsque j’ai arrêté de penser privation et que j’ai cherché à adopter une alimentation à la fois saine et plaisante. Encore aujourd’hui, je suis toujours ces règles qui m’assurent de ne jamais retomber dans de mauvaises habitudes alimentaires et de reprendre du poids.

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.