Pourquoi vous ne perdez plus de poids?

 

Est-ce que suite à une perte de poids encourageante, vous ne parvenez pas à déloger les derniers kilos restants?

Comme vous le savez probablement, ce sont les plus difficiles à faire partir et si vous vous y prenez de la mauvaise manière, vous risquez de totalement bloquer votre perte de poids.

Ainsi, je vous propose aujourd’hui de vous donner mes astuces pour enfin comprendre pourquoi vous ne parvenez plus à perdre du poids et quoi faire pour la relancer.

 

Vous avez bloqué votre métabolisme !

C’est malheureusement une erreur classique commune à tous les régimes amincissants qui vont toujours trop vite.

Quand on cherche à perdre du poids, on part du principe qu’il faut manger moins. De ce fait, pour accélérer votre perte de poids, vous vous êtes peut-être dit qu’une restriction alimentaire plus forte serait plus efficace. Hélas, notre corps ne fonctionne pas aussi simplement.

Lorsque vous sous-alimentez votre organisme sur une période prolongée comme c’est le cas lors d’un régime, votre métabolisme va alors changer. De ce fait, il fonctionnera plus lentement et se mettra à stocker davantage ce que vous consommez afin de répondre à cette restriction alimentaire. Le problème, c’est que vous ne perdrez plus de poids même en mangeant très peu car votre corps rentre alors dans un mécanisme de survie et fonctionnera à l’économie. Ainsi, il gardera en réserve tout ce que vous mangez directement dans vos cellules graisseuses.

 

C’est pour cela que je ne préconise jamais de faire de régime pour perdre du poids car même si vous perdrez des kilos au départ, vous risquez obligatoirement de bloquer votre fonte des graisses à un moment ou à un autre et de tout reprendre par la suite. C’est tout simplement inévitable.

Que faire alors? Ce que je conseille et qui a marché pour moi, c’est de chercher à prendre de meilleures habitudes alimentaires au quotidien sans précipitation afin d’apprendre à manger sainement et pouvoir remodeler votre corps progressivement. Vous risquez peut-être de stagner les premiers temps mais vous pourrez ensuite relancer votre perte de poids qui sera cette fois-ci vraiment stable et durable.

 

Vous mangez encore trop de glucides !

A travers les mécanismes de l’insuline, il a été prouvé que c’était avant tout les glucides qui faisaient grossir.

Ainsi, si vous consommez encore des féculents à chaque repas avec du pain en accompagnement, un dessert sucré et des fruits par-ci par-là au cours de la journée, il n’y a rien d’étonnant à ce que vous ne perdiez plus de poids, même si les quantités ne sont pas énormes.

Contrairement à ce que l’on véhicule souvent, les glucides en grande quantité comme c’est le cas dans nos sociétés ne sont pas indispensables pour avoir de l’énergie et vous pouvez très bien vous en passer lors d’un repas dès lors que votre assiette contient des légumes sans limite, une source de protéines et une source de bons lipides. C’est même une excellente manière de relancer votre perte de poids puisque vous limiterez votre sécrétion d’insuline.

 

Si vous consommez des glucides, imposez-vous alors deux règles: d’une part, éviter au maximum les sources de glucides à index glycémique élevé qui vont entretenir votre graisse corporelle comme le pain blanc, les pâtes, les sucres raffinés, les jus de fruit, sodas et autres viennoiseries et privilégier plutôt des féculents complets et des fruits entiers qui seront assimilés plus lentement.

Ensuite, consommez toujours vos glucides avec modération en évitant par exemple de cumuler les sources. Pas de fruit lors d’un repas si vous avez déjà mangé des féculents mais plutôt à la collation. N’oubliez pas par ailleurs que la meilleure source de glucides reste les légumes que l’on cantonne à leurs apports en vitamines et minéraux mais qui en contiennent également en petites quantités.

Ainsi, sans les bannir complètement, réduire votre consommation de glucides en les remplaçant par de bonnes doses de légumes vous permettra de remplir votre assiette, d’être tout autant rassasié et de pouvoir déloger vos graisses persistantes.

 

Vous manquez de lipides !

A l’inverse, le premier réflexe lorsqu’on désire perdre du poids, c’est de réduire au maximum le gras dans notre alimentation.

En vérité, c’est une très grave erreur car les lipides ont un rôle fondamental sur notre fonctionnement hormonal et donc notre capacité à brûler des graisses. De plus, les bonnes graisses sont très rassasiantes et permettent au final de moins manger en évitant les pulsions incontrôlées.

Enfin, il a été prouvé que de nombreuses sources de lipides sains comme l’avocat, l’huile d’olive ou les aliments riches en oméga 3 favorisent la perte de poids donc c’est vous mettre une véritable épine dans le pied que de vouloir les limiter à tout prix.

 

Mon conseil, c’est donc de ne pas chercher à éviter les lipides lorsqu’on cherche à perdre du gras, bien au contraire, mais de privilégier les bonnes sources, celles qui peuvent vous aider à déloger les dernières graisses restantes.

Quels sont ces bons lipides? Les acides gras riches en oméga 9 comme l’avocat et l’huile d’olive comme déjà cité mais aussi le jaune d’œuf (qui ne crée pas de problème de cholestérol), les noix, les poissons gras, l’huile de coco ou encore les graines de lin, de chia et de chanvre.

De ma propre expérience, c’est lorsque j’ai arrêté d’avoir peur du gras que j’ai pu franchir un palier en améliorant ma composition corporelle. C’est encore ma manière de fonctionner aujourd’hui car c’est aussi comme cela que je suis le plus en forme donc n’ayez pas peur des lipides et faites-en au contraire vos meilleurs alliés.

 

Vous négligez votre alimentation en misant tout sur le sport !

On ne le répètera jamais assez mais vous ne pourrez pas faire fondre l’ensemble de vos graisses sans jeter un œil attentif sur votre alimentation du quotidien.

Ainsi, je vois beaucoup de personnes désirant perdre du poids qui se mettent à avoir une forte activité physique mais qui, à côté, font dans l’à peu près au niveau de leur diététique en pensant faire plus ou moins attention. Malheureusement, elles font beaucoup d’efforts physiques et gaspillent énormément d’énergie qui ne se concrétisent pas forcément dans le miroir.

 

Le sport est bien évidemment une aide précieuse pour la perte de poids, je ne vais jamais dire le contraire. Néanmoins, c’est l’alimentation qui sera le paramètre numéro un sur lequel vous devez jouer pour débloquer votre fonte des graisses. Vous ne pouvez pas vous permettre beaucoup d’écarts et espérez compenser par le sport, à part si vous avez un métabolisme qui stocke très peu de graisses (mais dans ce cas-là, je doute que vous ayez le moindre problème à relancer votre perte de poids).

Ainsi, si votre perte de poids stagne, je vous conseille de vous pencher sur votre nutrition. Vous avez peut-être l’impression de manger équilibré mais gardez en tête qu’une alimentation dite équilibrée telle qu’on l’imagine dans notre société n’est pas une alimentation adaptée à une perte de poids pour quelqu’un qui a du mal à faire fondre ses derniers kilos.

De ce fait, sans tomber dans les extrêmes et vouloir vous imposer un régime restrictif et frustrant, n’hésitez pas à faire quelques ajustements à votre nutrition afin de la rendre plus équilibrée et saine afin de pouvoir relancer votre perte de poids.

 

Vous vous mettez trop de pression !

L’ultime problème qui vous empêche de perdre vos derniers kilos, c’est de vous mettre beaucoup trop de pression.

Lorsqu’on parvient à faire les efforts pour faire fondre nos graisses, ce qui est loin d’être facile dans une société où les tentations pour les produits néfastes à notre ligne sont omniprésents, c’est que cela représente quelque chose d’extrêmement important pour nous.

Le problème, c’est que votre perte de poids peut vite devenir une véritable obsession ! Si votre vie ne tourne qu’autour de ça, vous risquez de vous imposer un stress quotidien difficile à supporter. En ne pensant qu’à ça, vous allez user vos forces mentales et craquer à un moment ou à un autre, vous faisant alors relâcher tous vos efforts. C’est ce que j’ai vécu lors de mes longues années d’obésité morbide et c’est précisément pour cela que je ne perdais jamais mes kilos durablement.

 

Le stress peut à lui tout seul vous empêcher de perdre vos derniers kilos. Ainsi, je vous conseille de lâcher du lest afin de faire de votre perte de poids un acte qui s’inscrit dans le temps. Même si faire partir vos derniers kilos représente une priorité pour vous, essayez de faire en sorte que votre esprit ne soit pas accaparé par cela et accordez-vous des moments de loisir et de relaxation qui vous permettront d’évacuer cette pression et de voir les choses avec plus de recul.

Retrouver le physique qui vous plait doit se voir sur le long terme. De ce fait, au lieu de vous mettre une pression monstre et vouloir faire des efforts démesurés sur une courte durée, il sera toujours plus judicieux d’apprendre progressivement à avoir de meilleures habitudes alimentaires qui vous permettront de conserver votre corps idéal toute votre vie.

 

Ce qui a tout changé pour moi, c’est de ne plus me mettre la pression à l’idée de devoir perdre du poids mais de penser avant tout à améliorer mon hygiène de vie (alimentation, sommeil, activité physique, stress…) afin de me sentir mieux au quotidien.

En raisonnant ainsi, mes pensées négatives liées au stress de devoir perdre mes kilos en trop se sont transformées en pensées positives de me faire du bien jour après jour à travers une bonne hygiène de vie. Ainsi, ma perte de poids définitive n’a été qu’une conséquence parmi de nombreux bénéfices qui ont rendu ma vie meilleure.

Je trouve qu’avec la folie des régimes minceurs et la volonté d’avoir un corps parfait qui tourne vite à l’obsession maladie, nous oublions trop souvent que le but absolu de la perte de poids, ce n’est pas de se faire des nœuds au cerveau, s’imposer des diètes frustrantes et d’être toujours dans la restriction mais de retrouver le bien-être à la fois dans notre corps et dans notre tête.

En suivant ces quelques conseils, j’espère que vous pourrez vous aussi débloquer votre perte de poids et surtout obtenir un corps dans lequel vous vous sentirez bien pour de bon.

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *