Comment ne plus avoir peur de grossir?

Face à la progression de plus en plus inquiétante de l’obésité dans nos sociétés actuels, la peur de grossir représente probablement l’une des préoccupations les plus courantes pour la plupart d’entre nous. Parfois, elle se transforme même en une source d’angoisse qui empoisonne notre quotidien et nous empêche de prendre plaisir à manger. C’est quelque chose que j’ai vécu lorsque j’ai perdu plus de 60 kilos que j’avais peur de reprendre au moindre petit écart.

Dans cet article, j’aimerais donc vous parler de la peur de grossir et comment définitivement s’en débarrasser grâce à quelques astuces simples qui nous permettent de voir les choses sous un nouvel angle, une véritable libération qui permet à la fois de retrouver plaisir à s’alimenter tout en étant certain de ne jamais reprendre du gras dont nous avons eu tant de mal à nous débarrer.

 

Arrêter de croire que tous les aliments font grossir !

Beaucoup de personnes cherchant à perdre du poids ou garder la ligne se mettent à compter les calories de ce qu’ils mangent afin d’adapter leur alimentation à leur besoin calorique journalier en fonction de leur objectif. On consomme plus de calories que ce que notre organisme utilise, on grossit. On en consomme, moins, on maigrit. Simple et facile à comprendre.

C’est une bonne approche pour avoir des repères lorsqu’on réforme son alimentation mais elle ne fait pas tout. Une calorie n’est pas une calorie et un aliment sain et naturel n’aura clairement pas le même impact sur notre corps qu’un produit transformé à quantité de calories égales.

Certes, les adeptes du « tout calorie » ont tendance à dire que si on consomme plus de calories que ce dont notre corps a besoin, on grossit, même avec des aliments sains. Pour ma part, je trouve cette vision trop simpliste et mon expérience me dit au contraire que quand on mange sainement, on ne grossit pas, tout simplement car une nutrition équilibrée nous permet naturellement et sans nous priver de manger à notre faim. Quelqu’un qui apporte à son organisme tous les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement ne sera plus sujet aux fringales et aux excès incontrôlés, des facteurs majeurs de la prise de gras, car on apprend à écouter son corps qui saura vous faire ressentir si vous avez trop mangé et si votre envie n’est qu’une simple gourmandise ou une faim réelle.

 

En vérité, ce n’est pas manger en quantité qui fait grossir mais consommer des produits créés par notre société de consommation ! Plats préparés, céréales, pâtisseries, gâteaux, glaces, croissants, pâte à tartiner, chocolat au lait, pain de mie, confitures, fast-foods, sucreries… Ces aliments bourrés de sucres et d’additifs nous empêchent de ressentir la satiété et provoquent l’addiction ! Je n’ai jamais vu personne grossir en mangeant des légumes, de la viande fraiche et des graisses saines, même en quantité.

Si vous ne perdez pas de poids malgré une alimentation saine et équilibrée, demandez-vous d’abord si elle l’est réellement, je vous invite à lire mon article sur la composition d’une assiette saine pour être bien sûr de ne pas faire une erreur qui gâche tous vos efforts.

Ensuite, il est probable que vous consommiez encore trop de glucides et pas suffisamment de bonnes graisses, ce qui bloque votre perte de poids. Trop peu s’alimenter pendant une longue période peut également empêcher la fonte des graisses. Apprenez à écouter les signaux de votre corps à travers une alimentation saine et naturelle et vous n’aurez plus à craindre de prendre du gras.

 

Ne plus culpabiliser au moindre écart !

Je vois certaines personnes se rendre malade au moindre petit écart par rapport au plan alimentation qu’elles se sont fixées pour perdre du gras ou garder la ligne. Pas de panique, un écart occasionnel n’aura absolument aucun impact négatif sur votre corps ! Ce qui est essentiel en revanche, c’est d’avoir une alimentation quotidienne saine et équilibrée.

C’est là un piège classique quand on désire mieux s’alimenter: on s’interdit les gros excès parce qu’ils vont nous faire grossir mais par contre, on s’autorise des petits écarts par ci par là parce que ce n’est « pas trop grave ». Un petit croissant le matin pour se faire plaisir, une petite glace l’après-midi parce qu’il fait chaud, éventuellement une petite sucrerie le soir en dessert… Ce ne sont plus des écarts mais un relâchement de votre hygiène de vie alimentaire et là par contre, vous risquez de ruiner tous vos efforts !

Il faut avoir en tête que quand on est gourmand, notre cerveau, c’est comme un enfant mal élevé: si vous commencez à lui céder quelque chose régulièrement (de légers écarts ici), il en réclamera de plus en plus jusqu’à ce que ça devienne absolument ingérable et finalement revenir à vos mauvaises habitudes alimentaires.

 

Ainsi, si vous avez un objectif physique à atteindre, vous vous devez d’être rigoureux en gardant le contrôle sur votre alimentation au quotidien mais lorsqu’une occasion se présente de faire un bon repas en famille par exemple, ne vous privez pas sous prétexte que le moindre écart va vous faire grossir. Au contraire, profitez-en pour vous faire plaisir sans tomber dans l’excès et faites du bien à votre moral, élément indispensable pour entretenir une bonne hygiène de vie et garder la ligne.

 

Avoir le contrôle sur son alimentation !

Nous venons d’en parler, un écart exceptionnel et contrôlé n’a rien de gênant même quand on désire perdre du gras. Par contre, c’est dès que l’on perd le contrôle qu’il faut vite réagir ! Maitriser votre alimentation est l’élément le plus important pour être certain de ne jamais grossir et d’atteindre et conserver un physique qui vous plait.

 

Pour y parvenir, une alimentation saine et équilibrée est indispensable. C’est uniquement en adoptant de bonnes habitudes alimentaires au quotidien que vous perdrez vos fringales et envies compulsives et que vous mangerez à votre faim à chaque repas. Dans notre société, nous consommons trop de glucides qui entretiennent en grande partie nos troubles alimentaires. Ainsi, il me parait essentiel de revenir à une alimentation plus modérée de ce côté-là et qui réhabilite dans le même temps les bonnes graisses tellement importantes pour notre système hormonal et la maitrise de notre appétit.

L’une des clés pour maitriser son alimentation reste donc le contrôle de sa glycémie. Les personnes qui ont une glycémie instable ont beaucoup de mal à contrôler leur appétit car elles subissent le yo-yo de leur taux de sucre sanguin qui les poussent à faire des excès incontrôlés pour la simple et bonne raison que leur cerveau réclame du sucre ! Ainsi, il est nécessaire de s’alimenter essentiellement de produits naturels, de bien choisir ses sources de glucides, d’en faire une consommation modérée au cours de chaque repas en y ajoutant une source de protéine et des bons lipides pour stabiliser la glycémie.

 

De cette manière, vous maitriserez complètement votre alimentation car vous ressentirez à nouveau les signes de la satiété et ne serez plus sous l’emprise addictive du sucre et autres additifs des produits transformés. Cela vous permet à ce moment-là de faire des écarts qui ne sont plus un besoin immédiat et compulsif mais une envie contrôlée que vous faites consciemment pour vous faire plaisir, sans conséquence sur votre ligne et votre forme.

 

Ne pas être obsédé par le sport !

L’activité physique est sans l’ombre d’un doute bénéfique à notre santé. Notre vie de plus en plus sédentaire est d’ailleurs l’un des grands maux de notre époque qui favorise le développement de nombreuses maladies. Ainsi, le sport représente une aide précieuse pour perdre du gras.

Ceci étant dit, ne comptez pas uniquement là-dessus pour perdre du gras et compenser le moindre écart alimentaire. Se servir du sport dans le seul but de perdre du gras est à mon sens une erreur car il faut garder en tête que la perte de gras se fera essentiellement par l’assiette et que c’est sur ce point que vous devez concentrer vos efforts.

 

De plus, se prendre la tête sur le nombre de calories brûlées après l’effort comme certains le font et s’imposer une activité sportive, c’est s’infliger une nouvelle source d’anxiété et de stress dont notre corps n’a pas forcément besoin. N’oubliez pas que le stress favorise la prise de gras.

Enfin, le sport est censé être une source de plaisir et de décompression qui participe à notre bien être et à l’amélioration de notre composition corporelle, uniquement pratiqué sans excès et couplé à une alimentaire saine. Ainsi, le cardio excessif peut s’avérer totalement contreproductif et épuiser votre organisme plutôt que de lui permettre de brûler du gras.

En bref, pratiquez un sport qui vous plait pour garder la ligne et rester en bonne santé mais ne vous infligez pas une activité physique dans le seul but de perdre du gras en le vivant comme une contrainte épuisante ! Honnêtement, c’est un coup à ruiner votre mental et à vous faire lâcher toutes les bonnes habitudes que vous cherchez à prendre.

 

Ne plus se prendre la tête !

Plus facile à dire qu’à faire et pourtant, c’est le meilleur moyen d’arrêter de vivre dans la psychose de la reprise de gras.

Tout d’abord, je vous conseille d’arrêter de vous peser tout le temps car cela entretient votre peur de grossir au quotidien. En vérité, ce chiffre sur la balance est-il si important? Ce qui compte avant tout pour vous sentir bien, c’est votre composition corporelle !

 

Lorsque j’ai perdu plus de 60 kilos, j’ai fait l’erreur de me peser tout le temps et dès que je reprenais quelques grammes, c’était le drame ! Ce n’est pas une situation gérable sur le long terme car on a tendance à faire des mauvais choix à cause de la frustration que cela engendre: de la privation, on saute des repas, on stress, on fait du sport excessif… Tout ce qui va nous faire reprendre du poids à moyen terme ! Au bout d’un moment, j’ai compris la futilité du chiffre sur la balance et que la seule chose qui comptait, c’était de me sentir bien dans mon corps sans me comparer aux autres, être en forme, pouvoir porter les vêtements qui me font plaisir etc.

De plus, le poids est un indicateur pouvant être trompeur pour quelqu’un faisant du sport. Par exemple, quelqu’un pratiquant du renforcement musculaire peut très bien prendre du poids sur la balance et pourtant perdre du gras ! De ce fait, il est bien plus pertinent de se fier à sa composition corporelle plutôt que notre poids quand on adopte une meilleure hygiène de vie en étant plus actif.

 

Enfin, ne plus se prendre la tête, c’est aussi et surtout réduire le stress. Si vous êtes toujours anxieux à l’idée de reprendre du gras, vous augmentez votre niveau de stress et fatalement, favorisez la prise de gras que vous souhaitez pourtant tant éviter. Lâchez prise sur l’idée de reprendre du poids et focalisez-vous plutôt sur une bonne hygiène de vie au quotidien, sans vous restreindre. Vous éviterez ainsi les fringales, l’anxiété, les frustrations, les carences et tout ce qui entraine de mauvaises habitudes alimentaires. Naturellement, vous éviterez la prise de gras et votre vie sera ainsi plus agréable.

 

Apprendre à connaitre son corps !

Sur internet ou dans de nombreux ouvrages, vous pourrez trouver mille et une façons de perdre du gras et conserver votre ligne. Elles peuvent fonctionner mais ne seront jamais aussi efficaces à long terme que cette solution, la plus simple et qui parait pourtant la plus difficile à appliquer dans le monde dans lequel on vit: apprendre à connaitre et faire confiance à son corps ! Personne ne peut dire mieux que vous ce dont vous avez besoin, ce qui conviendra à votre corps et lui permettra d’atteindre l’équilibre qui vous fera garder la ligne.

Compter ses calories, les quantités de protéines, glucides et lipides, je l’ai fait, c’est très intéressant quand on débute une nouvelle alimentation et qu’on désire perdre du poids car cela permet d’avoir des repères mais est-ce que vous vous voyez compter les calories de ce que vous mangez toute votre vie? Quand on prend de bonnes habitudes alimentaires et qu’on mange sainement au quotidien, petit à petit, on connait ce dont notre corps a besoin, on prend des repères visuels et on sait ce qu’il est nécessaire d’ajuster pour atteindre ses objectifs physiques sans faire de calcul. C’est là où j’en suis aujourd’hui, cela me permet de ne plus vivre dans la peur de grossir au moindre repas, j’ajuste simplement mon alimentation en fonction de mon ressenti, je me sens libre !

 

Pour ceux qui connaissent mon parcours, j’ai pesé plus de 130 kilos durant des années. J’étais accro à la malbouffe, obsédé par la nourriture, je ne me voyais clairement pas vivre autrement. Quand j’ai perdu plus de 60 kilos, j’ai transformé cette boulimie envers les mauvais aliments par une angoisse permanente de reprendre du poids donc je ne savais plus quoi manger, j’avais peur de reprendre tous les kilos perdus et m’alimenter n’était plus un plaisir. Même en écoutant les recommandations classiques et en comptant les calories, je vivais encore dans cet état de stress chronique qui, je le voyais bien, était délétère pour ma santé malgré ma ligne retrouvée.

C’est uniquement quand j’ai décidé de changer mon rapport à l’alimentation, en apprenant à écouter les besoins de mon organisme avant ceux de mon cerveau accro aux aliments riches en sucres et en additifs chimiques, que tout a changé ! C’est à ce moment-là que la notion de privation a complètement disparu. Pour cela, je vous conseille petit à petit de prendre de meilleures habitudes alimentaires et d’oublier complètement cette peur de prendre du poids. Garder la ligne ne doit pas être un but en soi mais la conséquence d’une alimentation plus respectueuse de notre corps et ce qui est formidable, c’est que maintenir une bonne composition corporelle sera loin d’être l’unique bénéfice d’une telle approche.

Ainsi, vous pourrez à nouveau communiquer avec votre organisme. Apprenez à écouter ses signaux, comment vous vous sentez après chaque repas, jaugez votre niveau de fatigue et d’énergie dans les heures qui suivent, voyez si vous êtes ballonné etc. Progressivement, vous saurez ce qui marche pour vous, quels sont les aliments qui vous font du bien et ceux qui vous dérangent. Voyez cela comme un jeu avec vous-même dont le but est de mieux comprendre comment vous fonctionnez. Au final, vous saurez comment vous alimenter pour ne pas grossir et pourrez améliorer votre quotidien en vous sentant mieux dans votre corps comme dans votre tête.


Aujourd’hui, j’ai trouvé l’alimentation qui me correspondait et l’angoisse de reprendre mes kilos perdus est un lointain souvenir. J’ai toujours plaisir à manger, plus que jamais d’ailleurs mais pour les bonnes raisons, faire du bien à mon corps. On a peur de grossir car on doute de nos choix et de notre hygiène de vie. Ne vous laissez plus embrouiller par toutes les méthodes miracles qui se contredisent et revenez aux sources pour savoir quoi faire: vous !

Soyez honnête avec vous-même, respectez votre corps à travers une alimentation naturelle, écoutez-le et vous ne serez plus jamais dans l’inconnu car il vous guidera naturellement vers ce qui est bon pour vous: une alimentation qui vous nourrit réellement et vous permet de conserver une bonne composition corporelle. A présent, avez-vous toujours peur de grossir?

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *