Margarine: un faux aliment santé à bannir !

 

Est-ce que vous consommez de la margarine? Ce produit qui se veut bon pour la santé et qui se retrouve affublé de tout un tas de propriétés (riches en graisses saines, riche en oméga 3, anti-cholestérol…) fait à présent parti de l’alimentation quotidienne de beaucoup d’entre nous.

Pourtant, la margarine est très loin d’être aussi diététique qu’on veut vous le faire croire. Ce produit représente d’ailleurs un excellent cas d’école des nombreux pièges présents dans notre nutrition à cause de la toute puissance du marketing.

Aujourd’hui, nous allons voir pourquoi je ne vous conseille vraiment pas d’en consommer…

 

Qu’est-ce que la margarine?

La margarine est un terme générique que l’on attribue à une émulsion de graisses végétales et d’eau avec un peu de lait. Elle contient des additifs dont des colorants, des conservateurs, des arômes, des agents émulsifiants…

La margarine est donc un produit riche en lipides constitué en majorité de graisses végétales. On s’en sert généralement pour remplacer le beurre car elle a la réputation d’être plus saine que ce dernier mais ce n’est pas forcément le cas. D’ailleurs, des études universitaires ont prouvé que la margarine était moins intéressante pour la santé que le beurre.

Vous en doutez? Regardons ensemble ce qu’il en est.

 

Une composition loin d’être irréprochable !

Tout d’abord, il s’agit d’analyser les ingrédients qui composent une margarine pour se rendre compte qu’il y a un problème. Bien sûr, toutes les margarines n’ont pas la même composition mais il n’y en a pas une qui ne contient pas une liste d’ingrédients qui devrait vous interpeller.

Ainsi, beaucoup de margarines contiennent des ingrédients qui ne présentent aucun intérêt pour la santé voir qui sont nocifs. Elles contiennent des additifs, des conservateurs, des colorants voir même pour certaines, des OGM. Sans aller dans les extrêmes des margarines contenant des ingrédients carrément toxiques, il est très courant d’y retrouver des produits pouvant occasionner des problèmes digestifs ou d’allergie comme la lécithine de soja.

Pire encore, il y a un manque de transparence autour de certaines margarines dont la composition indique parfois un vague « matières grasses végétales » sans en préciser leur nature ! Dans ce cas-là, vous pourrez y retrouver tout et n’importe quoi dont des huiles de mauvaise qualité et trop riches en oméga 6 qui sont pro-inflammatoires.

Cette absence de clarté dénote de la tendance du moment à auréoler les graisses végétales par rapport aux graisses animales alors qu’il ne faut pas oublier qu’une matière grasse végétale de mauvaise qualité sera tout aussi délétère pour votre santé.

 

La présence d’acides gras trans, un poison pour notre organisme !

Un problème majeur des margarines est qu’elles utilisent des graisses végétales polyinsaturés riches en oméga 3 et oméga 6 qui sont très fragiles, peuvent vite rancir et devenir toxiques. C’est pour cela que des huiles riches en acides gras polyinsaturés comme l’huile de colza ou de lin doivent se conserver au réfrigérateur et ne jamais être utilisées pour la cuisson.

Ainsi, pour assurer leur conservation, elles sont partiellement ou totalement hydrogénées, ce qui produit des acides gras particuliers, les acides gras trans !

Ces acides gras trans n’existent pas à l’état naturel et parmi les lipides, ils représentent la seule famille d’acide gras dont il a été prouvé et reconnu qu’elle était extrêmement nocive pour notre organisme, notamment sur la santé cardio-vasculaire. De ce fait, c’est un véritable poison que l’on retrouve dans la plupart des margarines.

 

La margarine pour éviter le gras saturé, une mauvaise approche !

Un argument incontournable pour se tourner vers la margarine plutôt que le beurre reste le fait de réduire sa consommation en acides gras saturés qui seraient mauvaise pour le cœur, les artères et augmente les risques de diabète.

Tout d’abord, on a longtemps cru que le gras saturé était à réduire au maximum voir à bannir de son alimentation pour préserver sa santé mais en vérité, aucune étude scientifique n’a jamais prouvé les réels méfaits des acides gras saturés sur la santé. Quand on creuse la question, on se rend compte que les études qui ont pu être menées se sont toujours appuyées sur des sujets consommant des acides gras saturés venant de mauvaises sources comme de la viande sans se soucier de la qualité, de la charcuterie…

Pourtant, les acides gras saturés ont clairement leur place dans votre nutrition. Ils représentent une excellente source d’énergie que votre corps assimile très rapidement par rapport aux autres familles d’acides gras et comme toujours, il convient d’en choisir des sources saines: produits à base de coco, viande de qualité et du beurre bio et cru de préférence.

Oui, vous avez bien lu, en choisissant un beurre de qualité, vous profiterez d’acides gras bénéfiques à votre organisme, tout le contraire des margarines qui se servent de l’argument du gras saturé pour se faire passer comme produit diététique.

 

La margarine contre le cholestérol, un argument commercial !

Encore un argument purement commercial dont je vous conseille de vous méfier.

En premier lieu, tous les produits anti-cholestérol, c’est du vent. La problématique du cholestérol est bien plus complexe, de plus en plus remise en cause et surtout ce n’est pas un aliment qui va permettre d’améliorer votre état de santé mais une nutrition globale plus saine. A ce compte-là, des légumes du producteur du coin ou du saumon sauvage de qualité devraient avoir une labellisation « anti-cholestérol ++ ».

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet du cholestérol mais il est plus pertinent de le voir comme le symptôme d’un trouble dans votre organisme et de quelque chose qui ne va pas dans votre alimentation générale et votre hygiène de vie (stress, sommeil, activité physique…) plutôt que comme une maladie à traiter avec des produits spécifiques.

Ainsi, jamais un produit transformé comme la margarine ne pourra être bénéfique contre le « mauvais » cholestérol, d’autant plus si cette margarine est riche en acides gras oméga 6 ou en acides gras trans qui sont clairement néfastes à votre santé.

 

La margarine riche en oméga 3, un meilleur choix?

A la suite de nombreuses études qui ont montré les bénéfices des oméga 3, on trouve maintenant de plus en plus d’aliments enrichis en oméga 3 et la margarine ne déroge pas à la règle. Est-ce un meilleur choix du coup? Oui et non.

Oui car à choisir, il vaut mieux consommer une margine riche en oméga 3 plutôt qu’une margarine classique qui contiendra beaucoup trop d’oméga 6 et qui mettra à mal notre équilibre oméga 3/oméga 6 tellement important pour la santé de notre organisme et notre état inflammatoire (précurseur de très nombreuses maladies).

Non car les oméga 3 sont extrêmement fragiles et se conservent mal donc on peut vraiment se demander ce qu’il reste de leurs bienfaits dans un produit transformé comme la margarine.

Enfin, un beurre cru d’une vache nourrie en pâturage contient également des oméga 3 en petite quantité qui seront bien mieux assimilés car ce sont des graisses naturelles et non transformées. Notez toutefois que je ne cherche pas à faire la promotion du beurre ou des produits laitiers, j’ai d’ailleurs écrit un article complet sur le sujet qui explique les problématiques qui entourent les laitages (à lire en cliquant ici), mais simplement montrer en quoi la margarine n’est pas l’aliment qu’on veut vous faire croire.

 

La margarine, un produit 100% industriel !

S’il y a bien un éliment qui pose problème avec la margarine dans le cadre d’une alimentation santé, c’est qu’il est un produit entièrement façonné par l’industrie et qui n’a rien de naturel !

Il faut savoir que la margarine est peu coûteuse et très facile à produire. C’est pour cela que les industriels cherchent à nous le vendre car c’est un produit particulièrement rentable pour eux. Ainsi, le marketing n’hésite pas à insister sur les omégas, les vitamines, des versions allégées… Comme je vous l’ai déjà dit, un produit vraiment sain n’a pas besoin de commerciaux pour venir vous expliquer en quoi vous en avez besoin.

Ensuite, penser que la margarine est un produit sain consiste à croire que le corps peut absorber de la même manière un mélange d’huiles avec des émulsifiants et des additifs que des huiles naturelles que vous utiliseriez pour faire vos propres vinaigrettes ou assaisonner vos plats.

Sur mon site, j’insiste beaucoup sur la consommation de bonnes graisses mais je parle uniquement de graisses naturelles, ce qui ne correspond pas à un produit transformé qui profite des modes du moment pour se vendre davantage.

Vous l’aurez compris, la margarine est un produit à éviter pour moi.

 

Comment la remplacer?

Maintenant, la question qui se pose est de savoir quoi faire si vous voulez retirer la margarine de votre alimentation, ce qui n’est pas bien difficile. Si vous en consommiez pour ses apports supposés en certains acides gras, il vous suffit de les remplacer à travers des acides gras naturels qui apporteront réellement des nutriments à votre organisme:

Les acides gras oméga 9? Vous les retrouverez dans l’huile d’olive, l’avocat ou les noix.

Les fameux oméga 3? Pas de panique, vous pouvez les consommer en vous tournant vers l’huile de lin, de colza, les graines de chia et de lin moulues…

Pour tartiner? Vous pouvez intégrer un peu de bon beurre bio, cru de préférence, à votre alimentation ou encore vous tourner vers le beurre d’amandes nature si vous ne consommez pas de laitage qui est une alternative délicieuse.

Il est donc facile de retrouver les bénéfices que l’on attribue à la margarine à travers des aliments qui seront bien plus profitables et mieux assimilés par votre organisme. Au final, la margarine est donc un bel exemple de la force des industriels qui arrivent à faire passer un produit sans le moindre intérêt comme intéressant pour votre santé.

Gardez toujours un œil averti et surtout, faites confiance à une alimentation naturelle qui restera encore et toujours votre meilleure alliée pour atteindre vos objectifs.

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *