Manger équilibré: qu’est-ce que ça veut dire?

Même si la nécessité de mieux manger est à présent une évidence à la lumière des nombreux problèmes de santé liés à de mauvaises habitudes alimentaires et à l’explosion de l’obésité dans notre pays, nous ne savons plus véritablement ce que l’adage « Manger équilibré » veut dire aujourd’hui.

Entre les recommandations officielles parfois influencées par de grandes entreprises de l’industrie agro-alimentaire et les débats qui font rage en matière de nutrition, manger équilibré ressemble de plus en plus en un véritable parcours du combattant qui nous décourage d’aller dans le sens d’une alimentation bénéfique à notre organisme.

Je vous propose donc aujourd’hui de prendre du recul sur tout cela et de voir ce qui correspond selon moi à une alimentation équilibrée sans prise de tête.

 

Manger équilibré c’est faire le choix d’aliments entiers

Avant de réfléchir au mode alimentaire le plus pertinent pour atteindre nos objectifs, à la consommation de tel ou tel aliment ou famille d’aliments, il y a un principe de bon sens que je vous recommande vivement de respecter: celui de faire le choix d’aliments la majorité du temps sous leur forme brut, entière, que vous préparerez vous-même selon vos envies et en respectant des cuissons saines.

Un aliment naturel, sous sa forme originelle, sera toujours mieux assimilé par l’organisme que ce même aliment sous une forme dénaturée et transformée que vous retrouvez généralement dans les produits déjà préparés. Ces derniers sont souvent cuits avec des produits de qualité douteuse qui ont ainsi perdu la majorité de leurs apports nutritifs, même si l’étiquette de ces produits voudra parfois vous faire croire l’inverse.

 

Plus vous consommez d’aliments nutritifs, entiers et frais, plus vous nourrissez votre organisme avec des aliments qu’il pourra bien digérer et assimiler, vous permettant ainsi d’atteindre vos objectifs de santé et de perte de poids bien plus aisément.

Pour y parvenir, je vous conseille de privilégier au maximum des aliments de qualité, locaux et de saison qui n’auront pas voyagé des jours dans un camion ou en bateau et qui n’auront pas été produits et traités dans des conditions qui s’éloignent de leur état naturel. Au lieu de chercher l’aliment magique et à la mode venant de l’autre bout du monde (et qui sont généralement hors de prix), faites donc confiance aux produits frais que vous trouvez près de chez vous.

 

Manger équilibré c’est réduire au maximum l’alimentation industrielle

Dans la logique du point précédent, manger équilibré, c’est ne pas faire des produits transformés la base de notre alimentation. Pourquoi? Car les aliments utilisés pour ces produits sont souvent cuits à l’excès, mélangés, de qualité médiocre et totalement dénaturés de leur forme d’origine (sans parler des additifs néfastes souvent utilisés sur ce type de produit).

 

Je l’ai déjà dit, un jus de fruit n’est pas un fruit car ce dernier sous forme de jus aura perdu ses fibres et l’immense majorité de ses vitamines qui sont pourtant les bénéfices de cet aliment.

Une viande transformée n’est pas un morceau de viande frais car elle deviendra peu digeste, sera mal assimilée et toxique pour notre corps.

Une galette de riz n’est pas du riz car il augmente fortement notre glycémie et ne représentera que des calories vides qui nous feront prendre du poids.

Une barre chocolatée, des biscuits, des viennoiseries ou n’importe quel autre produit industriel de gourmandise ne seront même plus des aliments puisqu’ils ne nourrissent pas. Ils ne feront qu’intoxiquer notre organisme et entretenir notre addiction envers ce type de produits en dégradant petit à petit notre santé et le bon fonctionnement de notre métabolisme, vous rendant gros avec de plus en plus de difficultés à perdre du poids.

 

En vérité, les nombreux débats autour de la nutrition, s’ils sont extrêmement intéressants pour quelqu’un de passionné par le domaine comme c’est mon cas, camouflent le cœur du problème pour quelqu’un qui désire simplement prendre soin de lui en mangeant mieux: l’alimentation industrielle.

J’ai vu une étude récemment qui indiquait que de plus en plus de français se nourrissent de produits industriels. Tant que ça continuera, je vous garantis hélas que de plus en plus de personnes prendront du poids et souffriront de soucis de santé comme le diabète et bien d’autres pathologies de dégénérescence.

En bref, réduisez au maximum la consommation de ces produits préparés en privilégiant des aliments naturels et vous ferez la grande majorité du chemin qui vous permettra d’avoir une alimentation équilibrée !

 

Manger équilibré c’est de ne pas abuser des glucides

Dans notre société, nous consommons beaucoup trop de glucides. Entre les féculents à chaque repas, le pain, les fruits, les biscuits, les biscottes, les galettes, le pain de mie et les gourmandises sucrées comme les gâteaux, les yaourts sucrés et autres viennoiseries, nous ingérons souvent beaucoup plus de glucides que ce dont notre organisme est capable d’assimiler et ainsi, nous les accumulons dans nos cellules graisseuses et prenons du poids.

 

N’oubliez pas, les glucides sont une source d’énergie avant tout. Si vous n’avez pas besoin d’une grande quantité d’énergie, par exemple si vous avez un métier peu physique et que vous n’êtes pas un sportif de haut niveau, vous n’avez absolument pas besoin de vous gaver de glucides.

Les recommandations officielles insistent beaucoup sur la consommation de glucides à chaque repas pour avoir de l’énergie. Malheureusement, il parait évident que certains grands groupes industrielles font pression afin que les céréales de petit déjeuner, barres de céréales et tous les produits céréaliers transformés continuent à se vendre.

Si vous avez tendance à prendre du poids facilement ou des problèmes de glycémie comme c’est mon cas, je peux vous garantir que suivre ces recommandations vous fera obligatoirement prendre du poids. A travers les mécanismes de l’insuline, ce sont avant tout les glucides qui vous rendront gros donc si vous ne parvenez pas déloger vos kilos en trop, il ne fait aucun doute que vous consommez trop de glucides.

 

De plus, le sucre est un poison ! Je ne parle pas ici des glucides et sucres naturellement présents dans des céréales entières ou des fruits mais du sucre ajouté que l’on retrouve dans de nombreux produits préparés. Le sucre provoque l’addiction et empoisonne littéralement nos cellules. Il vous affaiblira petit à petit et sera à l’origine de vous coups de barre, grignotages compulsifs et prise de gras. Vous ne pouvez pas espérer avoir une alimentation équilibrée en continuant à consommer des aliments bourrés de sucre.

Méfiez-vous aussi des boissons, les sodas sont plein de sucres et sont très néfastes à notre organisme, j’en sais quelque chose. Ainsi, gardez en tête que dans une alimentation équilibrée, l’eau est la seule boisson que vous devez privilégier.

 

Ainsi, manger équilibré, c’est avoir une consommation mesurée de glucides. De ce fait, on évite l’accumulation de différentes sources de glucides lors d’un même repas comme des féculents, du pain ainsi qu’un dessert sucré qui vont élever votre glycémie et vous faire prendre du gras et on sélectionne une source de glucides saine et naturelle.

De plus, je vous conseille de moduler votre consommation de glucides en fonction de votre activité: si vous ne faites pas de sport et que vous avez plutôt un travail de bureau par exemple, les glucides naturellement présents dans les légumes peuvent parfaitement suffire à votre organisme lors d’un repas. C’est en adaptant votre nutrition à votre mode de vie que vous pourrez aboutir à une alimentation équilibrée.

 

Manger équilibré c’est ne pas négliger les lipides

A l’inverse des glucides, les lipides sont bien trop souvent négligés dans notre alimentation, la faute à la vieille idée reçue comme quoi le gras ferait prendre du gras. Il faut bien avoir conscience que nous vivons depuis des années une véritable phobie du gras dans notre société, en témoigne tous ces produits allégés que nous trouvons en magasin.

 

Le problème numéro un, c’est que nous oublions l’importance des lipides dans notre alimentation. Ils sont essentiels au fonctionnement de notre métabolisme, à l’assimilation des nutriments, permettent de ressentir la satiété et sont indispensables à la santé comme les oméga 9 pour notre cœur ou les fameux oméga 3 anti-inflammatoires.

Le problème numéro deux, c’est le mythe des calories qui pousse à craindre les lipides plus que de raison. Parmi les trois macro-nutriments que sont les protéines, les glucides et les lipides, ces derniers possèdent une densité calorique plus importante, ce qui leur vaut leur réputation de faire grossir. Pourtant, une calorie n’est pas une calorie et je peux vous garantir que les calories de lipides sains comme l’avocat n’auront pas le même impact sur votre composition corporelle qu’un gâteau industriel.

Enfin, le problème numéro trois est que nous oublions que les lipides sont très rassasiants. Là où les glucides stimulent l’appétit et poussent à en consommer davantage, les lipides sont plus lents à digérer et offrent une sensation de satiété plus durable, une aubaine quand on est un gros mangeur. Il n’y a que quand mes repas manquent de lipides que je peux avoir des envies de grignotage entre les repas.

 

De ce fait, manger équilibré implique obligatoirement d’avoir une source de lipide sain à chaque repas car en plus de leurs bénéfices sur la santé, ils vous permettront de conserver une nutrition saine en vous empêchant de manger plus que nécessaire et finalement, favoriseront la perte de gras.

 

Manger équilibré c’est penser micro-nutriments

Quand on parle d’alimentation saine, on parle beaucoup des protéines, des glucides et des lipides et on a tendance à oublier la chose la plus importance pour rester en bonne santé: l’apport en vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Pour fonctionner, notre corps a avant tout besoin de ces micro-nutriments. Si seuls les protéines, les glucides et les lipides comptaient, on pourrait alors les prendre de n’importe quelle source, malbouffe comprise, mais je pense que vous vous rendez bien compte que cela ne fonctionne pas comme ça.

 

Ainsi, ayez en tête que manger équilibré c’est apporter des micro-nutriments à notre organisme lors de chaque prise alimentaire. Concrètement, cela veut dire consommer beaucoup des légumes qui sont les plus riches en nutriments bio-disponibles (c’est-à-dire bien assimilés par notre corps) ainsi que d’autres végétaux comme les fruits ou encore des produits animaux de qualité ainsi que des graisses saines.

On rejoint ainsi le premier point: en faisant le choix d’aliments naturels, locaux et de saison, vous vous assurez d’apporter le maximum de micro-nutriments à votre organisme, lui permettant alors de bien fonctionner pour vous garantir santé et perte de poids efficace et durable.

 

Manger équilibré c’est faire preuve de diversité

Lorsque je me suis intéressé à la nutrition santé, j’ai eu l’occasion de découvrir beaucoup d’aliments et d’avoir une nutrition bien plus variée que durant mes longues années d’obésité.

Pourtant, je vois parfois des personnes pensant manger équilibré qui se limitent à une petite poignée d’aliments. Même si ces derniers sont sains, il y a selon moi un problème quelque part et ce sont d’ailleurs souvent ces gens-là qui craquent et reviennent à de mauvaises habitudes alimentaires par la suite. Toujours manger la même chose, c’est s’exposer à la lassitude et à des carences. Faire preuve de diversité me parait être une évidence pour apporter des nutriments de différentes sources à notre corps.

 

Par contre, ne croyez pas que les aliments transformés représentent la moindre source de diversité. Si vous consommez du pain, des biscottes, des céréales de petit déjeuner, du pain de mie, des croissants et des pâtes, en vérité, vous consommez généralement le même aliment: du blé.

Manger équilibré, c’est varier les familles d’aliments consommés (légumineuses, fruits, légumes, tubercules, céréales, noix, laitages, viandes, oeufs…) ainsi que les variétés au sein d’une même famille (aubergine, carotte, panais, courge, courgette, poivron, brocoli, choux, tomate, celeri, poireau, endive, champignon, salade pour ne citer qu’une partie des légumes disponibles)

 

Faire preuve de diversité est également une excellente chose pour réduire les risques d’intolérance. Consommer un même aliment en grande quantité, c’est risquer de moins bien le supporter à la longue. Ainsi, en ayant une alimentation variée, vous vous donnez les meilleures chances de bien digérer et assimiler les aliments que vous consommez, tant bien sûr que vous faites le choix d’une nourriture naturelle car les produits industriels, eux, peuvent affaiblir vos intestins et générer des sensibilités et intolérances alimentaires de toutes sortes.

Ceci étant dit, ne vous rendez pas malade pour autant parce que vous ne tolérez pas un aliment voir même une famille d’aliments. Rien n’est irremplaçable en-dehors des légumes. Par exemple, si vous digérez très mal les produits laitiers, il sera possible de trouver votre calcium dans d’autres aliments comme les amandes, les choux ou les sardines. De même si les noix ou les légumineuses ne vous conviennent pas, il restera d’autres végétaux que vous tolérez mieux et qui vous apporteront les nutriments dont vous avez besoin.

 

Manger équilibré c’est avoir une alimentation saine et plaisante

Quand on aime manger comme c’est mon cas, l’idée de devoir se priver, se restreindre ou « faire attention » comme on l’entend souvent représente une intense frustration qui ne nous donne pas envie de faire des efforts. Cela tombe bien, il ne s’agit nullement de tomber dans la frustration des régimes lorsqu’on parle de manger équilibré mais plutôt de prendre de meilleures habitudes alimentaires qui, petit à petit, nous poussent à adopter une alimentation à la fois saine, plaisante et diversifiée avec des moments de relâche occasionnels et contrôlés.

Manger au quotidien ne devrait jamais être une souffrance, quel que soit votre objectif car dans ce cas, vous ne pourrez pas l’atteindre sur le long terme. Je pense sincèrement qu’avoir plaisir à manger est indispensable pour notre santé mentale. Après tout, qui n’a pas plaisir à partager un repas avec ses proches? A se poser et manger dans le calme et la tranquillité?

 

En vérité, manger équilibré n’a rien de compliqué. En réduisant au maximum les produits industriels, la malbouffe et en consommant en grande majorité des produits frais, locaux et de saison, vous avez déjà toutes les bases d’une alimentation saine et équilibrée.

Ensuite, il vous faudra simplement faire quelques ajustements et trouver votre propre équilibre. Manger équilibré n’est pas qu’une question de nourriture. Il s’agit aussi de trouver l’équilibre entre l’alimentation la plus saine possible en fonction de votre métabolisme, de vos sensibilités et de vos goûts.

Savoir vous faire plaisir est donc capital tant que vous gardez le contrôle sur votre alimentation et que vous ne laissez pas les envies compulsives guider vos choix. En prenant des habitudes alimentaires plus saines, vous vous tournerez naturellement vers une nutrition plus équilibrée et plaisante au quotidien.

 

Au final, manger équilibré n’est pas le casse-tête nutritionnel que l’on peut s’imaginer au premier abord. Au contraire, cela consiste surtout à revenir à ce qui devrait être une base commune pour chacun d’entre: l’alimentation naturelle. C’est uniquement en suivant cette règle de bon sens que vous améliorerez progressivement vos habitudes alimentaires et parviendrez à composer des repas équilibrés, sans prise de tête.

Apprenez à faire dans la simplicité, à vous écouter au quotidien et à faire confiance à votre ressenti plutôt qu’à vos envies compulsives ou aux normes qui doivent être envisagées avec un recul nécessaire. A partir du moment où vous respectez ce principe, vous parviendrez à faire de la nutrition votre partenaire privilégié pour atteindre l’équilibre autant dans votre santé, votre composition corporelle que votre mental.

 

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *