Le jaune d’oeuf est-il mauvais pour la santé?

En nutrition, il existe des idées reçues sur de nombreux aliments. Afin d’y voir plus clair, je vous propose une série d’articles courts où nous passerons en revue les aliments qui font souvent polémiques et ce que nous pouvons réellement en penser.

Aujourd’hui, j’ai décidé de m’attaquer à une idée reçue solidement encrée: les dangers de l’œuf et plus précisément de son jaune. Ce dernier serait trop gras, augmenterait le mauvais cholestérol et boucherait les artères… Qu’en est-il vraiment?

 

Le jaune d’œuf et le cholestérol !

L’idée reçue la plus profondément ancrée autour du jaune d’œuf reste sa capacité à augmenter ce que l’on nomme pour simplifier le « mauvais » cholestérol, celui qui présenterait un danger pour la santé cardio-vasculaire.

Pourtant, il a maintenant été prouvé que le cholestérol alimentaire n’avait que très peu d’incidence sur le cholestérol sanguin. Autrement dit, ce n’est pas en mangeant des oeufs que vous allez augmenter votre cholestérol, à moins d’un soucis d’ordre métabolique au préalable. Ce sont d’autres facteurs qui entrent en jeu dans notre taux de cholestérol sanguin: la nature des sources de lipides que nous consommons, notre équilibre alimentaire, l’excès de glucides à index glycémique élevé qui va générer un « foie gras », notre hygiène de vie…

En gros, c’est surtout en ayant de mauvaises habitudes alimentaires et une mauvaise hygiène de vie (sommeil, sport, gestion du stress…) que l’on augmente son taux de « mauvais » cholestérol. Le jaune d’œuf n’est donc clairement pas la source du problème.

 

Le jaune d’œuf et son gras !

L’autre crainte qui entoure le jaune d’œuf, c’est sa teneur en graisse. C’est dans le jaune que l’on retrouve les lipides de l’œuf et de ce fait, il apporte du gras. Cependant, la question à se poser est de savoir s’il apporte des graisses saines ou non. La réponse est oui.

Si l’on observe la composition du jaune de l’œuf, on se rend compte qu’il contient à peu près 2/3 d’acides gras insaturés et 1/3 d’acides gras saturés. C’est un ratio tout à fait équilibré pour la santé. De plus, sachez que la composition des graisses de l’œuf dépendent en grande partie de l’alimentation de l’animal. Ainsi, c’est uniquement en consommant des œufs de mauvaise qualité (catégorie 2 ou 3) que vous prenez des risques pour votre santé. Par exemple, des œufs d’une poule nourrie aux graines de lin contiendront de précieux oméga 3.

En bref, le jaune de l’œuf apporte des lipides sains si on se procure des œufs de qualité: bio, de poules nourries aux graines de lin et/ou de votre jardin qui ont une alimentation naturelle.

 

Le jaune d’œuf, une mine de nutriments !

En vérité, le jaune d’œuf est intéressant pour la santé à plus d’un titre. Outre sa teneur en bons lipides, c’est également dans le jaune d’œuf que l’on retrouve la grande majorité des vitamines et nutriments. Le blanc, lui, ne contient que des protéines.

Le jaune, en plus de contenir une partie des protéines de l’œuf, est riche en Zinc, Phosphore, Sélénium, en vitamines B… Il est également une grande source de Choline, indispensable au développement et à l’entretien des fonctions cérébrales.

L’oeuf est un aliment possédant donc une forte densité nutritionnelle, et cela grâce à son jaune.

 

Le jaune d’œuf, une arme pour le sportif !

Un autre atout du jaune d’œuf mis à en avant par des spécialistes de la nutrition sportive comme Julien Venesson, c’est qu’il favorise la récupération.

En effet, le jaune d’œuf contient entre autre du cholestérol qui est parfaitement utilisé par le corps pour régénérer et réparer les tissus musculaires. De plus, la protéine de l’œuf est celle de référence pour le corps humain. Ainsi, c’est celle que nous assimilons le mieux. De ce fait, c’est une source de protéine de choix pour le sportif, blanc comme jaune.

Dans la pratique, il est très intéressant pour un sportif de consommer des œufs dans son repas après le sport.

 

Le jaune d’œuf, gras animalier le plus sain?

C’est une question que l’on est en droit de se poser. Aujourd’hui, les élevages industriels ont rendu la viande de moins en moins intéressante pour notre santé. Les poissons subissent de plein fouet la pollution de la mer. Les vaches subissent des traitements qui rendent leur lait indigeste et néfaste. Cela génère des produits toxiques qui se retrouvent directement dans la graisse de ces derniers que nous consommons.

De ce fait, acheter de la viande de qualité est cher et devient donc un luxe que tout le monde ne peut pas se permettre. A côté, il existe l’alternative de l’œuf et de son jaune comme source de lipides animaliers. Les œufs sont les produits les plus sains et les plus abordables car même bios, ils sont très loin du coût d’une viande de qualité ou d’un fromage AOC au lait cru.

Ainsi, il est pertinent si l’on veut ou si l’on est obligé de réduire sa consommation de viande de penser à intégrer les œufs (catégorie 0 ou 1) plus fréquemment à nos menus.

 

Pourquoi le jaune d’œuf est-il autant redouté?

Le jaune d’œuf a été la cible d’injustes accusations sur la santé cardio-vasculaire pour différentes raisons.

D’une part, la problématique du cholestérol n’a pas forcément été bien comprise et est entourée de vifs conflits d’intérêts qui commencent aujourd’hui à être mis en avant (statines).

De plus, la peur des lipides et en particulier du gras animalier dans notre alimentation actuelle a certainement amplifié le phénomène.

Enfin, il faut garder en tête qu’il est toujours plus facile de pointer du doigt un aliment précis plutôt que de remettre en cause des produits industriels qui favorisent de nombreuses pathologies de santé dont nous sommes victimes. Pensez-y la prochaine fois qu’un article veut faire sensation en accusant un aliment de tous les maux.

 

Le jaune d’œuf, comment les consommer?

Au final, l’œuf se doit donc d’être consommé entier, avec son jaune. Ce dernier n’a aucune raison de vous faire peur dès lors que vous choisissez des œufs de qualité (catégorie 0 ou 1). Au contraire, de nombreuses études mettent en avant les bénéfices des œufs sur la santé cardiaque, sportive et cérébrale sur la base d’une consommation journalière.

Pour profiter au maximum des bienfaits des œufs, je vous recommande de consommer le jaune cru afin de ne pas altérer ses acides gras et le blanc cuit. Cela correspond à des œufs au plat, à la coque ou mollet. Bien sûr, vous n’allez pas vous empoisonner si vous préférez vous préparer une bonne omelette.

Le meilleur moment pour consommer des œufs serait le matin au petit déjeuner pour ses apports en protéines et acides gras essentiels ou après une séance de sport pour ses avantages sur la récupération. Pour ce qui est de la quantité, vous pouvez en consommer jusqu’à 2 ou 3 par jour sans risque, par exemple en passant au petit déjeuner salé.

En tout cas, ne jetez plus vos jaunes d’œuf, vous vous privez de précieux alliés pour votre santé !

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.