Comment profiter des fêtes sans grossir?

Les repas de fêtes approchent et vous avez peur pour votre ligne? Vous aimeriez en profiter sans culpabiliser?

Aujourd’hui, je vous donne mes conseils pour gérer vos excès sans vous frustrer ni gâcher vos efforts quotidiens.

 

Ne pas vouloir sauter de repas !

La première chose qui me semble importante, c’est de ne pas vouloir sauter de repas pour compenser un repas de fêtes qui s’annonce ou a été trop copieux.

Le problème si vous sautez un repas avant celui des fêtes, c’est que vous allez arriver en ayant faim et risquez de vous lâcher encore plus. D’expérience, on tombe bien plus aisément dans les excès les plus fous donc ce n’est vraiment pas une bonne idée selon moi.

Si vous sautez des repas le lendemain pour compenser, ce n’est pas forcément un meilleur plan. Certes, cela vous donnera peut-être bonne conscience mais vous risquez surtout de perturber encore plus votre organisme. Dans ce cas, il aura plus de mal à revenir à la normale et risquez de prendre du gras.

Ainsi, l’idéal est de ne pas sauter de repas mais plutôt de chercher à manger léger dans les repas qui entourent ceux des fêtes. Il vous suffit simplement de réduire les quantités et de choisir des aliments digestes et légers qui ne pèseront pas sur votre estomac, sans vous affamer.

 

Diminuer ses glucides !

Dans les repas de fête, on a tendance à beaucoup manger. Ces repas sont en outre très riches en calories et en glucides. Ainsi, ils entrainent un important pic d’insuline qui élève notre glycémie et favorise la prise de gras.

N’oubliez pas que les mécanismes de l’insuline sont en grande partie responsable de la prise de poids. Ainsi, une astuce qui fonctionne bien est d’apaiser la stimulation de l’insuline autour des repas de fêtes et particulièrement dans les jours qui suivent.

Pour y parvenir, il vous suffit de manger normalement mais en réduisant uniquement votre part de glucides, c’est-à-dire en diminuant de moitié votre portion de féculents par exemple et en réduisant tout ce qui est pain, biscuit et autres produits sucrés.

Après de gros excès, cela représente l’approche la plus efficace et facile à mettre en place pour éviter la prise de gras.

 

Augmenter sa consommation de légumes !

Si vous ne voulez pas que les repas de fête fassent des dégâts sur votre ligne, une autre astuce est d’augmenter sa consommation de légumes dans vos autres repas.

Pourquoi? Tout d’abord car ils sont à la fois peu caloriques et rassasiants. Grâce à leur teneur en fibres, ils permettent d’atteindre la satiété sans devoir vous limiter.

De plus, les légumes possèdent de nombreux nutriments favorisant l’élimination des excès alimentaires. Ainsi, ils permettent à la fois de vous remplir l’estomac tout en réduisant les ballonnements après les gros repas.

Enfin, c’est une question de mathématique. Si vous consommez davantage de légumes, votre assiette se composera moins d’aliments potentiellement néfastes à votre ligne. Ainsi, vous mangerez moins autour des repas de fête sans pour autant avoir faim, permettant à votre corps de mieux supporter les écarts.

 

Boire beaucoup… d’eau !

Un conseil qui semble évident mais qui est pourtant diablement efficace, c’est de boire beaucoup d’eau.

Le problème des repas de fête, c’est qu’en y consomme beaucoup de nourriture avec dans le lot beaucoup de produits très salés. De plus, on y boit aussi de l’alcool qui déshydrate énormément l’organisme. Ainsi, lorsque vous avez fait des excès de ce type, votre priorité devrait toujours être de réalimenter votre corps avec son énergie première, l’eau.

De ce fait, boire en grande quantité est primordial. L’eau permettra de remettre votre organisme sur les bons rails et de favoriser l’élimination des excès des fêtes.

 

Bien dormir avant les fêtes !

Ce conseil vaut surtout avant les fêtes. Des études scientifiques ont montré que le manque de sommeil favorisait l’appétit et les faims incontrôlées.

Ainsi, je vous conseille de faire en sorte de passer une bonne nuit de sommeil avant un gros repas de fêtes. Dans le cas contraire, vous risquez de vouloir compenser votre fatigue par la nourriture. C’est la situation idéale pour manger de tout en quantité démesurée et le regretter ensuite. C’est pour cela que les gens ayant un mauvais sommeil sont plus sensibles aux pertes de contrôle et faims émotionnelles.

De plus, une bonne nuit de sommeil vous permettra de profiter des fêtes de la meilleure des manières donc ne négligez pas son importance.

 

Faire de l’activité physique après !

Attention, je ne parle pas ici de vous imposer un jogging épuisant ou de pratiquer une activité physique très intense pour brûler le maximum de calories.

En vérité, l’intérêt d’avoir une activité physique après des excès est surtout de faire bouger son corps, de transpirer et de l’oxygéner. Ainsi, une bonne marche ou une série d’exercices au poids de corps sur une courte durée font parfaitement l’affaire.

De plus, l’activité physique vous permet de mieux digérer de lourds repas et de récupérer plus facilement d’une grosse soirée. L’idée, c’est donc de parvenir à se bouger un peu, vous verrez que vous vous sentirez beaucoup mieux ensuite.

 

Ne pas tomber dans l’orgie !

Mon ultime conseil serait tout simplement de profiter des fêtes sans tomber dans l’excès.

Lors des repas de fêtes, on sait qu’il y a énormément de plats différents: l’apéritif, l’entrée, le plat, le fromage, le dessert… De ce fait, ce sont des choses que vous pouvez anticiper.

Ainsi, au lieu d’abuser sur l’apéritif ou de vous resservir d’un plat, fixez-vous plutôt de prendre une fois de chaque plat. Vous aurez suffisamment mangé tout en vous faisant plaisir et sans vous faire exploser le ventre outre mesure.

De la même manière pour l’alcool, vous pouvez rester dans la modération sans vous priver en temporisant régulièrement avec de l’eau.

Dans tous les cas, gardez en tête que les fêtes sont surtout l’occasion de profiter de ses proches. Ainsi, ne vous prenez pas la tête côté nutrition car ce sont avant tout vos habitudes alimentaires au quotidien qui font la différence.

 

Passez de bonnes fêtes !

 

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *