Comment intégrer de bonnes habitudes alimentaires?

Quand on cherche à mieux s’alimenter, la problématique qui se pose généralement est de savoir comment s’y prendre pour intégrer de meilleures habitudes au quotidien sans lâcher prise au bout d’un certain temps.

Souvent, on cherche à trop bien faire et on brûle des étapes, ce qui provoque un relâchement de nos bonnes résolutions qui va nous décourager et empêcher la mise en place de changements alimentaires durables. Pourtant, prendre de meilleures habitudes alimentaires n’est pas qu’une question de mental mais avant tout de méthodologie afin d’en faire progressivement une normalité dans notre quotidien.

Je vous explique aujourd’hui comment je m’y suis pris pour adopter une alimentation plus saine sans contrainte.

 

Ne pas aller trop vite !

Lorsqu’on décide de mieux manger et de changer son rapport à l’alimentation, nous sommes généralement plein d’enthousiasme. C’est une bonne chose mais n’oubliez pas qu’une nutrition plus saine se construit dans le temps et que votre euphorie des premiers jours doit laisser place à une mise en action réfléchie de votre nouvelle hygiène alimentaire.

Le problème quand on va trop vite, c’est qu’on modifie tout un tas de choses dans notre nutrition sans faire de transition, ce qui va obligatoirement vous perturber. C’est normal, changer notre alimentation n’est jamais anodin. Nous avons tous nos habitudes, nos petits plaisirs donc autant de changements risque de bouleverser tous vos repères. Naturellement, nous n’aimons pas sortir de notre routine journalière et de ce fait, vous risquez de lâcher prise et de revenir à vos anciennes habitudes au bout d’un certain temps.

 

Pour mieux comprendre, nous pourrions faire le parallèle avec le sport. Lorsqu’on n’en a plus fait depuis un moment, si on se donne à fond dès le premier jour, on risque de souffrir de très grosses courbatures le lendemain et vous n’aurez plus du tout envie d’en refaire en vous disant que le sport n’est pas fait pour vous.

C’est exactement la même chose avec l’alimentation, changez votre nutrition brusquement et vous allez vous dégouter de vouloir prendre de meilleures habitudes alimentaires, à la manière des régimes drastiques qui génèrent beaucoup trop de frustration.

 

Respecter son système digestif !

L’ensemble de notre système digestif est une machine formidable. Nos intestins s’adaptent en permanence pour composer avec ce que nous mangeons et dès que nous changeons quelque chose, il s’en trouvera gêné. De ce fait, notre système digestif a toujours besoin d’un temps de transition pour intégrer de nouveaux aliments à une nutrition.

Par exemple, lorsque j’ai commencé à manger plus sainement et à intégrer davantage d’aliments riches en fibres dans mon alimentation, mon transit s’en est retrouvé très perturbé et je ne me sentais pas bien les premières semaines. En fait, je suis probablement allé trop vite car lorsque j’étais obèse, je consommais très peu de fibres. C’est ce qui risque de vous arriver si vous brûlez des étapes.

 

Si vous n’avez pas l’habitude de consommer un aliment, ce n’est pas parce qu’il est sain qu’il sera plus facile à digérer. Changer vos habitudes alimentaires vous demandera des efforts au quotidien. Si en plus de cela vous devez lutter avec un ventre ballonné, douloureux et un transit difficile, vous ne vous facilitez clairement pas la tâche et allez malheureusement en conclure que c’est parce que cet aliment ne vous correspond pas. En l’incorporant progressivement, votre estomac prendra le temps de l’assimiler pour que vous puissiez bien le digérer.

Comme vous l’imaginez, le phénomène sera décuplé si vous changez votre alimentation du tout au tout du jour au lendemain. Respectez votre système digestif et proposez-lui un nouvel aliment à traiter un par un et sans changer toute votre nutrition d’un coup. Cela vous permettra de bien le digérer et de ne pas avoir des maux de ventre désagréables qui risquent de vous décourager.

 

Construire ses habitudes étape par étape !

Le plus important lorsqu’on veut améliorer ses habitudes alimentaires, c’est d’y aller étape par étape. C’est quelque chose de très important si vous voulez intégrer votre nouvelle alimentation à votre quotidien. N’oubliez pas, prendre de meilleures habitudes alimentaires, ce n’est pas suivre un régime bien trop agressif dans son principe (que je déconseille fortement) mais construire pas à pas sa nouvelle hygiène alimentaire afin de viser une perte de poids stable, une forme retrouvée et une meilleure santé sur le long terme.

 

Pour y parvenir, ce que j’ai fait, c’est d’intégrer une nouvelle habitude alimentaire une par une. Par exemple je voulais arrêter ma consommation journalière de barres chocolatées, de sodas et de biscuits qui entretenaient mon obésité morbide. Je le savais depuis des années mais l’idée de tout arrêter d’un coup était inenvisageable pour moi. De ce fait, je me suis d’abord concentré sur un aliment, les barres chocolatées, en me donnait comme objectif de ne plus en consommer qu’un jour sur deux. C’était faisable même pour moi qui était accro à ces aliments-là car je pouvais toujours profiter de mon petit plaisir addictif. Au bout d’une semaine, je suis passé à un jour sur trois pour en consommer de moins en moins et me rendre compte qu’au final, j’étais non seulement capable de ne pas en manger tous les jours mais même tout le temps sans le vivre comme un interdit !

Le raisonnement est bien évidemment le même avec un aliment sain que vous voulez intégrer à vos habitudes alimentaires. Imaginons l’intégration de légumes à chaque repas que vous n’avez absolument pas l’habitude de consommer. Dans un premier temps, il est inutile de vous l’imposer à chaque repas mais plutôt un jour sur deux et à un seul repas de la journée. Petit à petit, semaine après semaine, vous pourrez augmenter la fréquence et les doses jusqu’à vous habituer à en faire des aliments qui font partis intégrantes de votre quotidien.

Ce n’est donc qu’en faisant le choix d’un changement progressif que vous pourrez retirer un aliment néfaste à vos objectifs sans le vivre comme une contrainte insoutenable et intégrer un aliment sain pour en faire une habitude plaisante sans vous en dégouter.

 

Voir le positif et l’instant présent !

Lorsqu’on désire prendre de meilleures habitudes alimentaires, on doit généralement faire face à la peur de devoir limiter voir éliminer certains aliments de notre quotidien. Déjà, c’est quelque chose que vous ne ressentirez pas aussi négativement en vous y prenant progressivement comme je vous l’ai expliqué. Ensuite, la problématique dans cette manière de raisonner est que nous ne voyons que l’aspect potentiellement négatif de notre démarche (devoir limiter voir arrêter la consommation de certains aliments) et absolument pas le côté positif de mieux s’alimenter et de découvrir de nouveaux aliments qui pourraient fortement vous plaire.

Cela est malheureusement une manière typique de voir les choses dans notre société. On a tendance à se projeter et voir le pire (le plus négatif ici) et de ce fait, cela nous bloque et nous empêche d’agir dans le bon sens. Essayez d’être davantage dans l’instant présent, dans les actions que vous pouvez entreprendre dès maintenant et d’être dans le positif qu’il y a d’entamer la démarche de mieux manger.

 

De plus, prendre de meilleures habitudes alimentaires, ce n’est pas seulement changer son alimentation et avoir une nutrition plus saine. En vous y prenant bien, vous pourrez changer votre rapport avec l’alimentation et retrouver pour de bon le physique qui vous plait, avoir une meilleure forme au quotidien, retrouver la santé, mieux dormir et récupérer…

Ce sont là des bénéfices immenses dans la vie de tous les jours et pour notre avenir qui ne doivent pas être occultés par l’idée de devoir modifier son alimentation. C’est lorsque j’ai commencé à voir ce que j’allais gagner en prenant de meilleures habitudes alimentaires et non ce que j’allais perdre que j’ai pu donner une nouvelle impulsion à ma volonté de perte de poids et que j’ai pu retrouver mon physique idéal que je conserve sans contrainte depuis plusieurs années.

 

Garder une alimentation plaisante !

Pour moi qui aime (beaucoup) manger, il me parait absolument impensable d’avoir une alimentation qui ne nous apporte aucun plaisir. C’est d’ailleurs pour cela que lorsque je pesais plus de 130 kilos, je pensais ne jamais parvenir à mon poids de forme un jour car j’avais en tête que seul un régime restrictif et sans saveur permettait de perdre du poids. Bien sûr, vous savez à présent que c’est totalement faux si vous lisez ce site régulièrement.

Avoir une alimentation plaisante est donc la condition indispensable à remplir si vous souhaitez intégrer des bonnes habitudes alimentaires qui s’inscrivent dans le temps.

 

Contrairement à ce que l’on croit parfois, manger sainement n’a rien de monotone. Il existe une foultitude d’aliments sains qui pourront vous convenir. D’ailleurs, cette idée reçue vient bien souvent de notre alimentation traditionnelle qui se ne limite bien souvent qu’à une poignée d’aliments: des pâtes, du pain, des yaourts, de la viande industrielle, des produits laitiers en pagaille et bien sûr des produits transformés…

Dès que j’ai commencé à prendre de meilleures habitudes alimentaires, j’ai pu découvrir tout un tas d’aliments et des saveurs nouvelles. J’ai par exemple troqué mes pâtes et mon riz blanc par des féculents que je ne connaissais pas comme le quinoa, le sarrasin, l’avoine, le seigle, l’épeautre, la patate douce, le pain essene… Je me suis également mis à consommer des oléagineux autres que les noix de Grenoble comme l’amande, la noix de brésil, de cajou, de pécan, de nouvelles huiles autres que l’olive comme le colza, le lin, l’huile de noix, de sésame, de cameline ainsi que des graines diverses et variées. De même pour la viande où j’ai pu redécouvrir le goût de vrais produits animaux entiers et de qualité qui n’ont rien à voir avec des saucisses ou autres produits reconstitués…

Le cœur de ma démarche a été l’intégration de légumes que je ne consommais quasiment jamais et moi qui pensais ne pas être fait pour en manger, je me suis mis à me régaler de nombreux végétaux naturels et de variétés que je ne connaissais même pas jusqu’à en faire la base de mon alimentation actuelle, ce qui ferait d’ailleurs bien rire mon moi de l’époque en fort surpoids.

 

Ce que je veux vous dire par là, c’est qu’il y a suffisamment de choix dans les aliments sains et dans leurs différents modes de préparation pour trouver votre bonheur. Il n’y a absolument aucun intérêt à vous imposer un aliment juste parce qu’il sain alors qu’il ne vous plait pas au goût.

Je suis toujours triste de voir des personnes dites sportives qui veulent prendre soin de leur corps et qui s’imposent les fameux flocons d’avoine du matin alors qu’ils n’en apprécient pas le goût et qu’il existe de nombreux alternatives saines… Ce n’est qu’un exemple mais je pense que jamais on ne devrait subir une alimentation saine mais se donner les moyens de l’apprécier.

En bref, prenez de meilleures habitudes alimentaires en incorporant toujours des aliments sains que vous pourrez manger au quotidien avec plaisir. Ne cherchez pas l’alimentation parfaite d’un point de vue diététique mais l’alimentation la plus saine possible en fonction de vos goûts et de votre mode de vie sans vous priver de tout afin qu’elle ne devienne jamais une contrainte frustrante que vous lâcherez au bout d’un certain temps par lassitude.

 

Faire du changement un automatisme !

Au final, en ayant une approche plus douce et positive de nos changements alimentaires, vous pourrez non seulement prendre de meilleures habitudes dans votre nutrition mais encore mieux, en faire un automatisme pour votre cerveau. N’oubliez pas, le cerveau n’aime vraiment pas le changement. C’est pour cela que prendre de meilleures habitudes alimentaires peut être très difficile mais en incorporant progressivement ces changements dans votre quotidien, ils feront parti intégrante de votre routine et vous retournerez la situation, ce sont vos anciennes habitudes qui deviendront des anomalies pour votre cerveau !

De ce fait, il est très important de ne pas faire preuve de relâchement durant les premiers temps. C’est à ce moment-là que tout va se jouer. Si vous commencez à remettre vos bonnes habitudes alimentaires au lendemain, cela rendra chaque tentative de changement de plus en plus difficile jusqu’à ce que vous abandonniez. C’est pour cela que je parlais de méthodologie avant tout, vous devez faire preuve de sérieux jusqu’à ce que votre cerveau intègre votre nouvelle routine.

C’est en fonctionnant ainsi que j’ai pu prendre de meilleures habitudes alimentaires sans devoir sans cesse faire appel à ma volonté comme je le faisais avant. Avec le mode de vie que nous avons parfois, le stress, la fatigue, les publicités pour tout un tas de gourmandises, il vous suffira d’une journée épuisante pour arrêter vos bonnes habitudes alimentaires et craquer alors que si vous construisez votre nouvelle routine pas à pas, elle sera durable car votre organisme aura pleinement pu l’assimiler.

Le plus formidable, c’est que vous perdrez même l’attirance pour tout ce qui est néfaste à votre organisme et pour ces produits qui vous paraissaient indispensables à une époque, c’est ce que j’ai vécu alors que je me croyais être un accro à vie des grignotages sucrées et excès alimentaires en tous genres !

 

Prendre de meilleures habitudes alimentaires ne doit donc jamais être un changement radical si vous voulez que ce soit durable. Plutôt que de vouloir faire table rase de votre alimentation actuelle et vous imposer un régime dogmatique afin de manger plus sainement sans prendre en compte vos propres goûts, je vous conseille de partir de votre alimentation d’aujourd’hui et d’en modifier progressivement vos habitudes afin de les intégrer et d’améliorer pas à pas votre propre nutrition.

La nutrition se doit et devrait toujours être personnalisée en fonction de chacun. Si une personne prétend vous aider en vous imposer une alimentation type alors je vous conseille sincèrement de partir le plus vite possible. Faites-vous confiance, vous êtes capable de prendre de meilleures habitudes alimentaires dès lors que vous ne brûlez pas les étapes et ne faites pas preuve d’impatience.

C’est à cause de toutes ces idées reçues sur l’alimentation saine et l’obligation de devoir faire un régime que j’ai passé des années à ne pas parvenir à une perte de poids durable malgré ma bonne volonté et ma détermination. Cela, c’est ce qui risque de vous arriver si vous insistez à vous engager dans cette voie de la restriction et de l’ignorance de votre organisme.

 

J’espère que cet article vous permettra d’y voir plus clair et d’entamer une amélioration durable de votre nutrition afin d’atteindre vos objectifs. Apprenez à intégrer de meilleures habitudes alimentaires progressivement et avec le temps, c’est mal manger qui deviendra une exception que vous contrôlerez avec plaisir et sans vous frustrer.

C’est en tout cas ainsi que ma vie s’est transformée et que j’ai pu retrouver la vitalité par la nutrition, je vous souhaite sincèrement d’y parvenir aussi. De votre côté, comment vous y prenez-vous pour intégrer de meilleures habitudes alimentaires?

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.