Balance: comment l’utiliser?

La balance est un accessoire que l’on retrouve auprès de la majorité des personnes qui font attention à leur ligne ou qui désirent perdre du gras. Bien qu’il soit un outil intéressant pour mesurer son poids, il peut vite devenir une source d’angoisse et de crainte.

Lorsque j’étais en surpoids, je détestais ma balance car elle me stressait au quotidien. Aujourd’hui, j’en ai une vision bien différente. Dans cet article, je vous partage mon expérience afin que vous puissiez comprendre comment bien l’utiliser et aborder votre ligne autrement.

 

Se peser tous les jours, ma plus grande erreur !

Lorsqu’on désire perdre du gras, on a tendance à se peser fréquemment pour contrôler son poids. Cela permet de savoir si l’on est sur la bonne voie ou non. Le problème, c’est qu’on peut très vite basculer vers une utilisation excessive de notre balance. C’est ce que j’ai vécu.

En fait, il est nécessaire d’avoir conscience que se peser tous les jours ne sert à rien. Ce n’est pas d’un jour à l’autre que vous pourrez mesurer une prise ou une perte de poids. Ce sera au mieux contre-productif et dans le pire de cas, l’acte de vous peser va vous déprimer au quotidien.

Pour ma part, mon rapport avec la balance tournait à lobsession durant mes années d’obésité. J’avais peur du verdict et chaque jour, j’espérais un résultat positif donc une perte de poids. Ce qui est vicieux, c’est que j’avais tendance à me concentrer davantage là-dessus et moins sur mes efforts quotidiens pour adopter des habitudes alimentaires saines et une bonne hygiène de vie. Je m’éloignais donc du concret pour m’enfermer dans l’espoir d’un chiffre positif sur un appareil électronique.

Le plus dangereux, c’est de se peser tous les jours et de vouloir adapter son alimentation en fonction du chiffre sur la balance. Par exemple, le fait de restreindre son alimentation la journée suivante en sautant un repas après avoir vu qu’on a pris 200g sur la balance. C’est la meilleure solution pour ne jamais réussir à perdre de poids. Ce qui va se produire, c’est que vous allez vous rendre malade et en imposant des changements aussi brutaux à votre corps, il ne parviendra pas à se réguler et à faire fondre vos graisses.

 

Comprendre que la variation de poids n’est pas constante !

A présent, il faut garder en tête que la variation de notre poids n’est pas constante. Il existe de nombreux facteurs qui peuvent jouer sur notre poids au quotidien.

Par exemple, si vous venez de manger un repas et que vous vous pesez, vous serez évidemment plus lourd mais cela ne veut pas dire que vous venez de prendre du gras. De la même manière, notre corps est composée en majorité d’eau et de ce fait, notre hydratation va influencer le chiffre sur la balance.

De plus, notre organisme ne va pas brûler nos graisses à la même fréquence même en ayant une alimentation similaire. D’un jour à l’autre et même d’une semaine à l’autre, les variations de notre système hormonal vont faire stagner ou décoller notre perte de poids. Il n’y a pas de règle fixe mais une constance que l’on ne peut visualiser que sur la durée.

Enfin, il y a un autre facteur à prendre en compte: notre prise ou perte de muscle. Il est fréquent que quelqu’un désirant perdre du poids qui adopte une alimentation saine et débute la pratique d’un sport voit son poids stagner. Pourtant, il est probable que cette personne ait perdu du gras tout en gagnant de la masse musculaire, ce que votre balance ne va pas signaler.

Ainsi, il est impossible de mesurer et de comprendre les variations de votre poids si vous avez une vision à court terme du chiffre sur votre balance.

 

Savoir quand et à quelle fréquence se peser !

Ce qu’il est important de faire lorsqu’on se pèse, c’est de toujours le faire au même moment. Si vous vous pesez le matin, un autre jour le soir et une autre fois l’après-midi, vous n’aurez aucun repère car il y a trop de facteurs qui vont influencer votre poids au cours d’une journée.

Ainsi, vous comprenez que se peser plusieurs fois par jour n’a absolument aucun sens à part vous faire du mal. Mon conseil, c’est de vous peser le matin à jeun après être allé aux toilettes. C’est l’instant où il y aura le moins de variables afin de pouvoir mesurer et jauger votre poids par rapport à la fois d’avant.

Au niveau du rythme, je vous recommande donc d’oublier la pesée chaque jour. Comme je l’ai expliqué, vous risquez de vous empoisonner la vie et cela ne sert absolument à rien. Pour avoir des mesures fiables et parlantes, vous peser une fois par semaine est parfaitement suffisant. Vous pouvez même le faire deux fois par mois.

L’essentiel, c’est de le faire dans des conditions identiques à chaque fois pour avoir des mesures fiables. Ainsi, vous pourrez réellement constater si votre nutrition et votre hygiène de vie sont en adéquation avec votre objectif et faire les ajustements qui s’imposent.

 

La solution: ne pas faire du poids une obsession !

Au final, le plus important avec sa balance, c’est de s’en servir pour sa fonction d’origine: un simple outil vous donnant une indication sur votre poids. Même si vous désirez perdre du gras, cet appareil ne doit pas être au centre de votre vie.

Je sais pour ma part que j’ai accordé une importance démesurée à la balance car elle me permettrait d’avoir l’impression d’un contrôle absolu de mon poids. C’est quelque chose de rassurant mais surtout de très stressant au quotidien. Je me suis rendu compte avec le recul qu’utiliser ma balance chaque jour ne m’aidait pas plus à perdre du poids et au contraire, me mettait une pression décourageante.

A présent, j’ai appris à me fier à d’autres repères comme ma composition corporelle et mon propre ressenti. La garde-robe est également un excellent indicateur de l’évolution de notre tour de taille. De plus, on se prend beaucoup la tête avec la perte de poids mais au fond, le but est avant tout de retrouver un corps qui nous plait et de nous sentir mieux. Le poids est donc en réalité secondaire car il ne sera pas inscrit en gros sur notre front.

Actuellement, je ne me pèse plus du tout. Avec le temps, je connais mes besoins alimentaires et l’ajuste en fonction de ma composition corporelle. Pour être honnête, je me sens libéré car la balance me poussait à avoir un comportement obsessionnel et impatient vis-à-vis de mes objectifs.

Si comme moi à l’époque vous vivez dans le stress de la balance, prendre du recul sur cette notion de poids vous sera d’un grand secours. Cela vous permettra d’avoir une vision d’ensemble des améliorations à effectuer dans votre hygiène de vie et votre nutrition. Vous pourrez ainsi avancer plus efficacement dans votre perte de gras et le maintien de votre ligne.

 

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.