Comment savoir si un aliment est bon pour vous?

 

Est-ce qu’à force de lire tout et son contraire sur internet, vous ne savez plus ce que vous pouvez manger? Est-ce que chaque nouvel aliment que vous désirez intégrer à votre alimentation représente un dilemme que vous ne parvenez pas à résoudre et qui, à la longue, a tendance à vous décourager de bien manger?

Aujourd’hui, je vous propose 5 principes simples à utiliser pour savoir à coup sûr si un aliment est bon pour vous ou si vous devez au contraire en réduire votre consommation pour atteindre vos objectifs.

 

Choisir la forme la plus naturelle possible !

Le premier principe est de toujours opter pour des aliments les plus naturels possibles.

Qu’est-ce que cela signifie? Avant tout de choisir des aliments que vous achetez entier, sous leur forme brut. Un jus de fruit n’est pas un fruit. Un légume entier que vous cuisinez vous-même n’est pas une purée de légume du commerce. Un aliment sous sa forme entière sera toujours plus sain et mieux assimilé par votre organisme.

De plus, choisir un aliment naturel permet de ne pas avoir à décrypter les étiquettes des produits et découvrir de mauvaises surprises comme des ajouts de sucre, de sel ou de différents additifs. Beaucoup d’aliments en grande surface se disent diététiques alors qu’ils contiennent plus d’une dizaine d’ingrédients sous une forme qui est loin d’être aussi digeste que les pubs le prétendent. Un aliment sain n’a pas besoin du marketing pour vanter ses mérites.

Ainsi, faire le choix des meilleurs aliments pour vous n’est pas aussi complexe qu’il n’y parait car il vous suffit de limiter au maximum les produits transformés et de vous focaliser le plus possible sur des aliments entiers et naturels que vous pourrez préparer vous-même selon vos préférences, vos goûts et vos disponibilités. Cela représente vraiment la base pour bien alimenter votre corps.

 

Opter pour des calories pleines !

Mon deuxième principe est de s’attarder sur la qualité des calories ingérées.

La première raison, c’est qu’une calorie n’est pas une calorie. Les calories d’un hamburger ne sont pas les calories d’une assiette de saumon, de patate douce et d’avocat. Même si c’était le cas, les calories d’aliments sains vous permettent d’arriver plus facilement à satiété, de vous sentir plus en forme au quotidien et ainsi de ne pas craquer et pouvoir maitriser votre alimentation.

Ensuite, l’idée de pouvoir s’accorder un peu ce que vous voulez tant que vous rentrez dans votre total calorique est problématique car en optant pour des calories d’aliments n’apportant rien à votre corps, des calories vides comme c’est le cas avec la plupart des produits allégés (que je vous conseille de bannir), vous risquez d’entrainer des désordres métaboliques qui vont obligatoirement entrainer des choix qui iront à l’encontre de l’idée de vouloir faire du bien à votre corps.

C’est comme cela que l’on voit de nombreux adeptes de régimes craquer et c’est normal puisque ces personnes affaiblissent leur organisme en ne le nourrissant qu’avec une grande majorité de calories vides.

Ainsi, un bonne habitude à avoir est d’arrêter de chercher à consommer les aliments les moins caloriques possibles mais plutôt de vous tourner vers des calories pleines d’aliments nutritifs qui vous permettront d’avoir une nutrition équilibrée et ainsi, de vous faire du bien sans jamais faire d’excès incontrôlés.

 

Prendre en compte les fibres !

Les fibres jouent un rôle majeur sur notre flore intestinale et notre appétit. Ainsi, mon troisième principe est de toujours choisir un aliment avec ses fibres.

Les études scientifiques ont prouvé que nous consommons de moins en moins de fibres, la faute à une alimentation industrielle et transformée dépourvue des fibres naturellement présents dans les aliments. Il parait d’ailleurs évident que ce manque de fibres est l’une des causes majeures de l’explosion de l’obésité dans nos sociétés.

Pourquoi? Car il n’y a pas plus rassasiant que les fibres ! Je pense que vous l’avez déjà expérimenté avec un aliment comme l’avocat ou une grosse assiette de légumes qui va vous caler l’estomac pour plusieurs heures. Un exemple facile à comprendre est le fameux jus d’orange qui contient l’équivalent de plusieurs oranges entières. Il est facile de boire plusieurs verres de jus de fruits mais manger plus d’une orange entière est plus difficile car l’aliment contient encore toutes ses fibres et vous rassasie donc beaucoup plus.

Avec une nutrition riche en aliments contenant leurs fibres naturels, il est tout simplement impossible de trop manger et ainsi de faire des excès qui feront du mal à votre corps.

 

Penser aux micronutriments !

Quand on parle d’alimentation, on cite toujours la teneur en protéines, en glucides et en lipides des aliments mais il est rare que l’on parle des vitamines, minéraux et nutriments qui les composent ou ils sont finalement relégués au second plan. Mon astuce, ce serait donc au contraire de mettre tous ces nutriments au premier plan lorsque vous choisissez un aliment.

Ce que nous oublions parfois, c’est que les macronutriments (protéines, glucides et lipides) représentent des sources d’énergie certes essentielles mais sans micronutriments (vitamines, minéraux, anti-oxydants…), votre corps ne pourra pas les utiliser correctement et de ce fait, vos organes et l’ensemble de votre organisme seront dans l‘incapacité d’être en parfaite santé.

Il n’est pas rare qu’en occultant les micronutriments, on se mette à vouloir consommer davantage d’un macronutriment à travers de mauvais aliments. Par exemple, vouloir consommer davantage de protéines pour avoir plus de protéines dans son alimentation en se tournant vers du jambon premier prix n’a pas de sens car cet aliment vous fera plus de mal qu’autre chose.

En raisonnant en terme de micronutriments, vous prendrez alors le problème dans le bon sens car si vous avez une nutrition variée, vos aliments riches en micronutriments (comme des légumes, des noix, du poisson, des œufs, des fruits, de l’avocat…) contiendront aussi tous les macronutriments dont votre corps a besoin et ainsi, vous ferez toujours le bon choix.

 

Écouter vos sensations !

Mon dernier principe est le plus évident mais celui que nous appliquons hélas le moins souvent: s’écouter !

Pour savoir si un aliment est bon pour vous, avant de commencer à paniquer et vouloir se fier à l’avis des autres, je vous conseille simplement de faire confiance à votre propre ressenti. N’oubliez pas qu’il y a une alimentation idéale pour chaque individu donc fiez-vous plutôt à votre propre jugement.

Par exemple, si vous avez mal au ventre après avoir consommé un aliment, qu’il provoque des ballonnements, des somnolences après l’avoir consommé, qu’il vous donne faim une heure après, qu’il provoque des maux de tête… Tous ces signes montrent que cet aliment ne vous convient pas forcément !

Il ne faut pas se forcer à manger un aliment s’il vous fait du mal, aussi sain soit-il sur le papier. Nous avons chacun nos propres sensibilités et il existe suffisamment d’aliments sains et nutritifs que notre organisme tolère parfaitement pour le nourrir et vous faire plaisir.

C’est un conseil difficile à appliquer à l’heure d’internet et des réseaux sociaux où l’on communique beaucoup autour de la nutrition et où l’on est vite influencé par ce que fait son voisin. Cela ne veut pas dire qu’il faut vous mettre des œillères et n’écouter personne autour de vous mais avoir conscience que le verdict final ne peut venir que de vous !

En apprenant à écouter les différents signaux de votre corps (satiété, bien-être, digestion…), vous serez donc en mesure d’établir sans hésitation si un aliment est bon pour vous et ainsi, de faire les bons choix sans vous prendre la tête.

 

Est-ce que ces astuces vous ont été utiles? N’hésitez pas à réagir et à me partager votre avis sur le sujet en commentaire !

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.