Comment ai-je trouvé le déclic pour perdre du poids?

Vous cherchez l’impulsion pour enclencher une perte de poids durable? Les généralités que vous entendez un peu partout ne suffisent pas à vous faire aller dans le bon sens?

En tant qu’ancien obèse ayant pesé plus de 130 kilos, j’ai passé de nombreuses années sans parvenir à perdre du poids. Aujourd’hui, je partage avec vous les points clés qui m’ont permis de perdre plus de 60 kilos sans jamais les reprendre.

 

Ne pas hésiter à se remettre en question !

C’est la première étape et à mon sens la plus importante. Le surpoids n’est jamais le fruit du hasard. Il est la conséquence d’une hygiène de vie inadaptée aux besoins de notre organisme. Bien sûr, certaines personnes prennent du poids plus facilement que d’autres. On connait tous quelqu’un qui mange de tout et n’importe quoi et qui ne prend pas le moindre gramme.

Cependant, ce n’est pas une raison pour blâmer des facteurs extérieurs à notre excès de poids. Oui, notre société incite à la malbouffe et aux mauvaises habitudes alimentaires. Oui, notre rythme de vie actuel entraine plus de sédentarité qui favorise la prise de gras abdominale. Oui, il est difficile de résister aux divers tentations qui nous font face au quotidien. Ceci étant dit, ce sont avant tout nos assiettes au quotidien qui vont définir notre apparence et notre état de forme. Sur ce point-là, nous avons tous la capacité d’agir dans le bon sens.

 

Lorsque j’étais obèse, j’avais l’habitude de me dire que c’était trop dur pour moi de perdre de poids. J’avais (et j’ai toujours) tendance à prendre du gras très facilement par rapport aux autres, j’avais un rapport émotionnel à la nourriture qui représentait un refuge pour moi, je ne savais pas gérer mon appétit au quotidien, j’étais persuadé de ne pas être en mesure de résister à la malbouffe… En gros, je culpabilisais et me conditionnais à l’échec !

Attention, je ne cherche pas à vous dire que perdre du poids est facile, loin de là. Cependant, je pense qu’il est essentiel d’arrêter de se chercher des excuses. Si vous ne parvenez pas à perdre de poids, ce n’est pas parce que vous en êtes incapable ou que vous manquez de volonté mais simplement parce que votre approche est mauvaise ! Nous sommes tous en mesure d’agir sur notre quotidien. Pensez à tous les changements que vous avez pu effectuer dans votre vie et qui paraissaient insurmontables à une époque.

Ainsi, en vous remettant en cause, vous comprendrez à quel point vous avez le capacité de reprendre progressivement le contrôle de vos habitudes alimentaires et de permettre une perte de poids saine et durable.

 

Intégrer que la perte de poids se fera sur du long terme !

Si vous attendez de trouver la solution miracle pour perdre du poids, je vous le dis tout de suite, vous risquez d’attendre longtemps !

Une étape essentielle pour vous est d’intégrer que votre perte de poids, d’autant plus si elle est importante, ne sera pas l’affaire de quelques semaines de régimes mais de plusieurs mois voir années de bonnes habitudes alimentaires. Au-delà de la perte de poids en elle-même, n’oubliez pas que la stabilisation est tout aussi importante. Quel intérêt de faire de gros efforts pour perdre du poids si c’est pour reprendre tous les kilos perdus par la suite?

Ainsi, vous devez avoir en tête que votre perte de poids se fera dans le temps. Toutes les méthodes de perte de poids rapides ne marchent qu’à court terme et engendrent beaucoup de frustration. A moyen et long terme, vous vous exposez à l’effet yo-yo qui rendra chaque tentative de perte de poids plus difficile. Pire encore, en multipliant les régimes, vous risquez de bloquer votre métabolisme et ainsi d’empêcher toute perte de poids même en vous affamant.

 

Je sais que ce n’est pas quelque chose de simple à intégrer. Comme vous le savez, j’ai été en fort surpoids durant des années. Je souhaitais plus que tout perdre mes kilos en trop et à chaque fois que je trouvais la motivation pour faire des efforts, je voulais que mes kilos fondent rapidement.

Ainsi, je me tournais vers les méthodes les plus rapides qui imposent beaucoup d’efforts et de frustrations. J’abandonnais au bout d’un certain temps et je culpabilisais de ne pas parvenir à perdre du poids. C’est le cercle vicieux des régimes où on se sent de plus en plus mal dans sa peau à chaque échec.

Avec le recul, j’ai compris que j’étais victime de notre société où l’on a tendance à vouloir tout, tout de suite. Notre corps ne fonctionne pas comme ça. La solution se trouve finalement dans le bon sens que nous connaissons pourtant tous: prendre progressivement de meilleures habitudes alimentaires à travers une nutrition naturelle. Il n’y a pas de secret ni de formule magique. Dites-vous que la perte de poids est comme la construction d’un bâtiment. Vous devez prendre le temps de partir sur des bases solides (une alimentation saine et équilibrée) pour en faire une habitation viable qui ne menace pas de s’effondrer à la moindre déconvenue.

 

Arrêter d’employer le conditionnel et être dans le concret !

Il faudrait que je perde du poids, il faudrait que j’arrête de manger des cochonneries, il faudrait que je fasse du sport…

Vous connaissez bien ces phrases? Vous les dites souvent à vos proches ou à vous-même? Je les employais tout le temps lorsque j’étais en surpoids ! Le problème avec le conditionnel, c’est que vous ne faites au final que parler sans enclencher la moindre action précise. Quand allez-vous commencer à perdre du poids? Quand allez-vous réduire votre consommation de produits transformés? Quand allez-vous pratiquer un sport?

Vous voyez le problème. En employant le conditionnel à outrance, on a tendance à tout remettre à plus tard et au final, à ne pas faire grand-chose. Pourtant, qu’est-ce qui vous empêche d’agir dès maintenant? Certes, devoir bouleverser notre quotidien a tendance à faire peur même pour un objectif bénéfique comme la perte de poids mais ce n’est absolument pas indispensable.

 

Ainsi, il ne s’agit pas de tout changer du jour au lendemain mais d’enclencher, progressivement, de petites actions concrètes et positives qui vont à la longue permettre une perte de poids durable. Par exemple, cela voudrait dire intégrer davantage de produits frais dans sa nutrition, ajouter des légumes que l’on apprécie dans son assiette, réduire les grignotages en mangeant suffisamment lors des repas, intégrer des bonnes graisses dans ses plats, tester de nouveaux petits déjeuners… Petit à petit, pas tout à la fois. Ce sont des actions réalistes que vous pouvez faire dès aujourd’hui et qui auront de gros bénéfices sur votre ligne.

L’excuse la plus commune pour rester dans le conditionnel est le manque de temps. Pourtant, n’oublions pas que dans nos journées, nous avons toujours des moments « parasites ». Je parle par exemple des instants que l’on passe devant la télévision, sur les réseaux sociaux, sur notre portable… Ce sont des instants, parfois courts, qui s’accumulent pourtant et que vous pouvez tout à fait exploiter autrement. Cela rejoint le fait d’être en mesure de se remettre en cause.

En disant cela, je ne veux pas vous culpabiliser. On le fait suffisamment bien nous-même lorsqu’on ne parvient pas à perdre ses kilos en trop. Simplement, je cherche à vous faire comprendre que contrairement à ce que vous croyez, vous pouvez agir dès maintenant et être dans le concret dans votre perte de poids.

 

Vouloir (enfin) prendre soin de soi !

Lorsque nous désirons perdre du poids, nous n’apprécions pas notre corps. Nous en avons généralement une vision négative qui influence notre moral et nous fait broyer du noir. Autrement dit, on croit de moins en moins à sa perte de poids et on devient fataliste. Dans ces conditions, difficile de trouver l’impulsion pour faire fondre ses kilos en trop.

Quand j’étais obèse, je souffrais de mon corps. Je l’ai été pendant si longtemps que je ne croyais absolument plus à ma perte de poids. A partir du moment où l’on se pense condamné à rester gros, on ne cherche plus à prendre soin de soi. Ainsi, nos habitudes alimentaires deviennent encore plus mauvaises, on dégrade sa santé et on prend encore plus du poids. C’est un cercle vicieux qu’il faut parvenir à endiguer au plus vite.

 

Premièrement, personne n’est condamné à rester gros. Il est évident que certains auront beaucoup plus de mal à perdre du poids que d’autres: en fonction de son métabolisme, de sa génétique, de ses habitudes alimentaires, de l’ampleur du surpoids… Néanmoins, en-dehors de pathologies bien spécifiques et rarissimes, tout le monde peut maigrir car tout passe par l’alimentation, ce que nous acceptons de fournir ou non à notre organisme.

Deuxièmement, je vous conseille de réhabiliter l’importance de la santé. Dans notre société, on la délaisse parfois au second plan, comme si les médicaments étaient capables de tout arranger… Pourtant, l’alimentation reste la première des prévention à bien des pathologies. De plus, c’est grâce à un corps en bonne santé que vous pourrez accomplir vos objectifs dans tous les domaines. C’est comme cela que vous pourrez vous sentir bien et prendre soin de votre entourage le plus longtemps possible.

Ainsi, ce qui a enclenché mon déclic pour perdre du poids a été en grande partie de vouloir enfin prendre soin de moi. Mon objectif n’était plus de perdre du poids a tout prix mais d’abord de m’occuper de mon corps et de lui faire du bien en arrêtant de le gaver de produits industriels et en faisant plus d’activité physique. Cela a tout changé.

 

Perdre du poids pour soi et pas pour les autres !

Enfin, le dernier point clé que je peux vous donner est d’avant tout perdre du poids pour vous. Ne tombez pas dans le piège de vous comparer aux autres car vous risquez alors de faire les mauvais choix, de vous démoraliser et de développer des émotions négatives (frustration, jalousie…).

Ensuite, un problème que je vois à perdre du poids pour les autres, c’est que vous risquez de suivre une méthode qui ne vous correspond pas: un régime qu’on vous a conseillé, une manière de s’alimenter qui ne vous apporte aucun plaisir… Vous avez alors de grandes chances d’abandonner en cours de route.

En plus, je ne pense pas que perdre du poids pour les autres soit un moteur suffisant pour parvenir à son objectif. Vouloir plaire à quelqu’un, renouer avec un proche, avoir une meilleure apparence auprès de ses amis, être plus désirable ou arrêter de se sentir mal à l’aise en société… Ce sont des raisons cohérentes mais qui ne sont pas assez profondes pour construire une perte de poids durable selon moi.

 

Si cela fait un certain temps que vous cherchez à perdre du poids, vous devez alors vous trouver une raison plus forte, plus intérieure. C’est de votre corps et uniquement de lui dont il est question. Ainsi, c’est au plus profond de vous-même que doit venir ce désir d’agir pour votre perte de poids. Votre entourage peut vous soutenir bien sûr mais tout doit partir de vous, de votre propre égo. Cela vous permettra de déployer une motivation constante et une énergie nouvelle pour agir, c’est ce que j’ai vécu.

Pour cela, posez-vous les bonnes questions, demandez-vous vraiment ce qui vous gène dans votre surpoids et pourquoi en sortir changerait votre vie. Ayez conscience que vous n’êtes pas prisonnier de votre corps et pouvez agir sur votre existence. Vous développerez alors votre propre conviction, et non plus le souhait, que vous devez maigrir. Vous pourrez alors agir de manière cohérente et progressive pour perdre du poids, sans brûler les étapes.

C’est à mon sens la clé de la perte de poids. Il s’agit d’être profondément motivé à vouloir reprendre votre corps en main afin de rendre votre vie meilleure. C’est un sentiment puissant qui vous donnera la force d’agir durablement et finalement, vous donnera le déclic pour perdre du poids pour de bon.

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.