8 idées de collations saines et minceurs

 

On a beau manger sainement et équilibré, parfois, on a faim entre les repas. Pas de panique, c’est tout à fait normal si vous êtes actif ou que de nombreuses heures séparent vos deux repas, le tout, c’est de ne pas se précipiter sur la première cochonnerie venue mais faire le choix d’une collation saine et maitrisée. Voici quelques idées de collations simples et saines à avoir à portée de main pour ne pas vous jeter vers des biscuits industriels ou autres barres chocolatées…

 

Des noix !

Les oléagineux représentent l’un des meilleurs choix en matière de collation. Pourquoi? Car ils sont riches en protéines, en bonnes graisses, en différentes vitamines et minéraux, ce sont vraiment des aliments complets qui sont de ce fait très rassasiants. On peut citer dans le lot les amandes, les noisettes, les noix de grenoble, les noix de cajou, les noix du brésil… Chacun apporte son lot de nutriments dans des proportions différentes donc la meilleure solution, c’est d’alterner !

Sachez aussi que ces aliments existent sous de nombreuses formes, notamment en purée nature que l’on trouve en boutique bio et que je vous recommande vivement de goûter ! Si vous avez des soucis de digestion avec les noix, vous pouvez alors les tremper plusieurs heures pour les rendre plus digestes. Une nuit entière suffit si vous désirez les consommer le lendemain matin par exemple.

Prenez-en simplement une poignée, une portion représentant par exemple 10 à 15 amandes.

 

Un fruit !

Dans le registre de la collation simple, saine et diététique, le fruit reste un indétrônable. Les fruits ont l’avantage d’être riches en vitamines, en fibres et sont peu caloriques. Ils sont parfaits pour caler une petite faim et apportent du bon sucre sans affoler votre glycémie (à part pour les plus fragiles à ce niveau-là) si vous ne vous en gaver pas. Parmi les différents fruits, le famille des baies (fraises, framboises, mures…) est celle qui apporte le plus de bénéfices grâce à leur richesse en antioxydants.

Certains fruits sont plus riches en sucre que d’autres, ainsi, une banane vous en apportera davantage que si vous mangez une petite pomme, deux abricots ou un petit bol de fraises. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut bannir les fruits plus sucrés mais il est tout de même nécessaire de le prendre en compte, surtout si vous désirez perdre du gras.

Je vous déconseille seulement de manger plusieurs fruits d’un coup car dans ce cas-là, cela vous apportera trop de glucides qui stimuleront excessivement votre insuline et seront délétères. Limitez-vous plutôt à une portion de fruit par collation et variez au maximum, cela représente une banane, une orange, une pomme, deux petites clémentines ou un petit bol de fraises par exemple.

 

Un oeuf dur !

Ma collation préférée ! Cela vous parait peut-être bizarre mais un oeuf dur ou mollet préparé à l’avance est facile à manger et sera parfait pour faire disparaitre un petit creux entre deux repas. L’avantage de l’oeuf est sa teneur en protéine qui vous permettra de tenir jusqu’au prochain repas sans soucis tandis que la richesse de son jaune en vitamines vous donnera le coup de boost qui saura vous rendre plus alerte et concentré.

Maintenant que les effets néfastes du jaune d’oeuf ont été démentis, il n’y a plus aucune raison d’avoir peur de cette collation de qualité et je vous conseille de vous préparer un ou deux oeufs durs en fonction de votre faim.

 

Du chocolat noir !

Une gourmandise certes mais une gourmandise saine ! Un chocolat noir à forte teneur en cacao (plus de 70%) ne contiendra pas énormément de sucres et apportera tout un tas de bonnes choses à votre organisme. Le cacao est notamment réputé pour sa teneur en magnésium, en antioxydants et pour ses vertus relaxantes.

Attention tout de même au choix du chocolat noir que vous achetez. En plus de sa teneur en cacao (70% minimum), il faudra aussi surveiller la liste des ingrédients pour qu’il soit le plus naturel possible. Gardez également en tête que le chocolat à forte teneur en cacao s’apprivoise. Au départ, j’avais du mal avec le chocolat noir à 70% mais on apprend petit à petit à apprécier son goût et c’est progressivement que j’ai pu me mettre et adopter un chocolat noir à 99% que je trouve dans une épicerie proche de chez moi (avec une excellente composition: pâte de cacao, beurre de cacao et sucre de coco).

Bien sûr, ce n’est pas parce que vous avez trouvé un chocolat noir sain que vous pouvez manger toute la tablette d’un coup ! Limitez-vous plutôt à un ou deux carrés par collation et surtout, prenez le temps de le savourer.

 

Du jambon de qualité !

Collation simple et pratique, le jambon peut faire l’affaire. En tant que charcuterie, il est moins diététique que les collations citées précédemment mais ça reste un bon choix si vous prenez un jambon de qualité qui ne contient pas d’additifs néfastes. Malgré sa teneur importante en sel, le jambon cru est un choix intéressant car des labels comme le jambon de parme permettent de garantir une fabrication naturelle qui n’utilise aucun produit de conservation en-dehors du sel.

Si vous ne consommez pas d’autres aliments très salés le reste de la journée, manger une à deux tranches de jambon lors d’une collation ne pose donc pas de problème majeur.

 

Un produit laitier !

Comme je l’ai expliqué dans mon article sur les produits laitiers, je conseille d’être prudent à leur égard mais si vous les tolérez bien et que vous en faites une consommation raisonnable, du fromage blanc de qualité (surtout pas du 0%), un yaourt de chèvre ou de brebis (plus digeste que de vache) ou un morceau de fromage au lait cru restent des collations envisageables.

 

Des légumes crues !

Pour ceux qui veulent vraiment faire dans la collation diététique et saine, vous pouvez aussi tout simplement consommer des légumes crus. Une carotte avec son goût sucré se grignote avec plaisir, de même qu’une poignée de tomates cerises ou un poivron rouge coupé en lamelles. Si vous visez la collation la moins calorique possible, c’est en tout cas le meilleur choix.

Vous pouvez aussi tartiner un légume d’un peu de purée d’amandes, de noisettes ou de noix de cajou, par exemple une endive coupée en deux, une carotte en bâtonnet, du celeri-rave en tranche, quelques tomates cerises, du celeri ou pourquoi pas vous improviser une petite salade de crudité, les possibilités sont nombreuses et il n’y a pas vraiment de limite avec les légumes.

 

Ma recette plaisir, la bombe de gras !

La collation idéale avec la chaleur du moment. C’est une recette que j’ai trouvé sur des sites qui traitent d’alimentation de type low-carb ou cétogène, des manières de s’alimenter qui sont très faibles en glucides et riches en bons lipides (n’hésitez pas à me le demander si un article sur le sujet vous intéresse).

Je tenais à vous en parler car le goût de cette recette toute simple et rapide m’a vraiment conquis !

Ce qui se fait appeler « fat bomb » utilise comme ingrédient de base l’huile de coco. Cette dernière est une huile qui se solidifie à température ambiante ou froide et qui devient liquide à plus de 25 degrés. Vous devrez la rendre liquide pour cette recette.

Ensuite, il vous faudra la mélanger avec de la purée ou beurre de coco. Hélas, cette dernière est difficile à trouver donc si vous n’en avez pas, il vous reste deux options: la faire vous-même en mélangeant dans un blender de la noix de coco et de l’huile de coco ou alors utiliser une purée d’oléagineux de votre choix à la place de la purée de coco.

Une fois le mélange effectué, il vous suffit enfin de verser le tout dans des bacs à glaçons et de les placer au réfrigérateur pendant une bonne dizaine de minutes. Sortez-les ensuite, vous verrez qu’ils auront pris une forme solide similaire à ce que vous voyez sur l’illustration de l’article (et non, ce n’était pas un morceau de sucre).

Lorsque j’avais de la purée de coco à disposition, j’en faisais avec cette dernière et le goût était tout simplement à tomber, assez sucré car la purée ou beurre de coco est naturellement sucré au goût. La purée d’oléagineux donnent d’excellents résultats aussi, j’aime beaucoup la purée de noix de cajou. Le mieux dans tout cela, c’est que cette petite recette est 100% diététique avec l’apport des produits à base de coco et de la purée d’oléagineux si vous en utilisez, des sources de lipides sains.

Vous pouvez en préparer pour plusieurs jours et les conserver dans une boite au réfrigérateur pour en consommer deux ou trois en collation, un délice que l’on savoure encore plus avec la fournaise que nous subissons actuellement mais attention à ne pas craquer pour la boite entière…

 

 

Bien sûr, on peut tout à fait combiner des catégories d’aliments cités dans cet article tant que l’on reste raisonnable sur les quantités. Ca peut même être une excellente idée dans le cas des fruits dont la combinaison avec des aliments gras et/ou protéines permettra de réduire l’assimilation de leur sucre pour ceux qui ont une glycémie sensible.

Ainsi, quelques noix et un fruit représentent un véritable duo gagnant pour une collation, par exemple, en coupant une banane en deux que vous tartinez de purée de noisettes, une merveille !

Pour ma part, j’aime faire dans la simplicité donc quand je prends une collation, je mange généralement un oeuf dur et un fruit ou deux-trois petites bombes de gras quand je veux changer. Et de votre côté, qu’est-ce que vous mangez en collation?

 

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.