7 astuces pour augmenter sa sensibilité à l’insuline et maitriser sa ligne

 

Comme vous le savez si vous avez lu mon article sur l’index glycémique, les études récentes montrent que l’insuline, l’hormone régulant notre taux de sucre sanguin, est en grande partie responsable de notre prise de poids. Avec les années qui passent et l’alimentation dite moderne qui stimule excessivement cette hormone, notre sensibilité à l’insuline baisse et il en résulte comme conséquence que nous stockons de plus en plus facilement du gras.

Je ne vais pas revenir sur le choix des sources de glucides et la nécessité de limiter au maximum le sucre pour maitriser notre glycémie mais je vous propose aujourd’hui 7 astuces pour améliorer notre sensibilité à l’insuline et permettre à votre corps de déstocker vos graisses durablement.

 

Manger gras

Dans notre société, nous avons peur du gras car nous pensons qu’il nous fait grossir. Pourtant, les bonnes graisses vont au contraire participer à notre perte de poids car elles permettent, consommées lors d’un repas complet (de l’huile d’olive dans une vinaigrette, par exemple), de ralentir l’assimilation des sources de glucides et ainsi de moins stimuler notre insuline.

Au-delà de ça, une alimentation qui fait la parte belle aux lipides sains (huile d’olive, avocat, poisson gras, noix…) vous empêchera de consommer des glucides en excès pour la simple et bonne raison que le gras est très rassasiant. C’est l’une de vos meilleures armes pour augmenter votre sensibilité à l’insuline et maitriser votre ligne sur le long terme sans passer par des régimes restrictifs inefficaces.

 

Utiliser du vinaigre

Plusieurs études scientifiques ont montré que le vinaigre avait la capacité de réduire l’assimilation du sucre dans le sang. Ainsi, en intégrer dans chacun de nos repas, par exemple lors de l’élaboration d’une bonne vinaigrette avec de l’huile de qualité, est une bonne habitude pour augmenter notre sensibilité à l’insuline.

Je vous conseille de vous tourner vers le vinaigre de cidre dont les vertus sur la santé sont les plus importantes puisqu’au delà de la glycémie, il vous permettra d’avoir une meilleure digestion de vos repas.

 

Faire du sport intense

Je pense que nous savons tous que le sport est bon pour la santé et la ligne. Néanmoins, savez-vous que tous les sports ne sont pas logés à la même enseigne? En effet, il a été prouvé que les activités physiques plus courtes mais intenses étaient plus efficaces pour perdre du gras qu’un sport modéré de longue durée. Cela s’explique par le fait qu’une activité physique intense augmente notre métabolisme de nombreuses heures après l’effort, ce qui rend ce type de sport plus efficace pour brûler les graisses.

Bien entendu, n’importe quelle activité physique aura un effet bénéfique sur notre sensibilité à l’insuline et si vous avez plaisir à la pratiquer, c’est encore mieux. Dans tous les cas, le sport reste un outil redoutable pour réguler notre glycémie mais si vous constatez que les activités modérées de longue durée ne marchent pas sur vous, passez à du sport plus court et intense.

 

Consommer des fibres

Les fibres ont de nombreux bénéfices pour la santé. L’un d’eux est de ralentir l’assimilation du sucre dans le sang. C’est pour cette raison qu’un jus de fruit industriel fait exploser notre glycémie tandis qu’un fruit entier consommé avec ses fibres sera assimilé beaucoup moins brutalement. De plus, il est très rare de consommer suffisamment de fibres dans notre alimentation.

Ainsi, pensez à toujours manger des aliments riches en fibres. Faites néanmoins attention à ne pas vous tournez vers des produits industriels enrichis en fibres qui ne sont qu’une vaste arnaque pour nous faire payer des aliments transformés dont notre corps n’a pas besoin. A l’inverse, je vous conseille de faire confiance aux végétaux naturellement riches en fibres comme les fruits, les légumes, les légumineuses et les céréales non raffinées que vous devriez intégrer dans vos repas (avec un accent sur les légumes) et qui seront vos meilleurs alliés pour augmenter votre sensibilité à l’insuline.

 

Etre actif

Le sport intense pour augmenter notre sensibilité à l’insuline est certes une très bonne pratique mais nous ne pouvons pas en faire tous les jours sans risquer d’accumuler stress et fatigue pour notre corps à moyen et long terme, rendant la pratique finalement contre-productif.

Un moyen simple d’augmenter notre sensibilité à l’insuline est, dans la mesure du possible, d’être actif au quotidien. Cela veut dire essayer de marcher au maximum, faire des activités comme du jardinage, du bricolage, se promener… En bref, ne pas rester sur le canapé ou assis sur une chaise durant des heures comme nous le faisons trop souvent. Ceci est d’autant plus important quand on a un métier peu physique où nous restons assis toute la journée (c’est mon cas). C’est un élément à ne pas négliger pour faire fuir notre graisse viscérale tellement délicate à déloger.

 

Penser aux épices

Les épices ont des propriétés anti-oxydantes qui en font des assaisonnement que nous ne devons pas oublier à chacun de nos repas. En plus, certaines épices peuvent rendre un plat fade au premier abord absolument délicieux donc ne vous limitez pas sur leur consommation. Pour ma part, je n’hésite pas à en mettre à chacun de mes repas.

Il a été reconnu que des épices comme le gingembre, le curcuma ou la cannelle sont particulièrement efficaces pour abaisser la charge glycémique d’un repas et ainsi augmenter notre sensibilité à l’insuline.

 

Dormir suffisamment

Des études ont montré qu’un sommeil de mauvaise qualité était délétère pour notre organisme sur de nombreux points: cela affecte notre récupération physique, notre santé mentale, augmente le stress et ne nous permet plus d’écouter notre corps et ses sensations, ainsi, il est plus facile de craquer pour la moindre cochonnerie et de manger n’importe comment.

Ne pas être constamment fatigué est un point essentiel pour ne pas réduire notre sensibilité à l’insuline car cela nous éloigne de mauvaises habitudes de vie, cela explique d’ailleurs pourquoi le manque de sommeil est un facteur de risque de la prise de poids. Essayez donc d’avoir un bon sommeil pour mettre toutes les chances de votre côté.

 

J’espère que ces quelques astuces vous seront utiles. N’hésitez pas à partager votre expérience et à en discuter dans les commentaires !

 

 

Cet article vous a plu? Partagez-le autour de vous et abonnez-vous à la lettre d'information de La Vitalité par la Nutrition pour ne rien rater des futurs articles et recevoir en bonus gratuit mon e-book des 6 plus grandes erreurs à ne pas faire en nutrition !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.